Chose promise, chose due. Alors que le géant américain de vidéos à la demande, Netflix, annonçait en janvier 2016 le lancement de ses activités dans près de 130 pays au monde, notamment le Nigeria, le projet vient de se réaliser. Le géant américain de la streaming vidéo vient officiellement de s’installer au Nigeria et pourrait procéder à la production de contenus nollywoodiens. Une nouvelle qui vient renforcer la position de l’industrie du cinéma nigérian. 

L’information a été rendue publique par Netflix Naija sur Twitter ce mardi 25 février 2020. Le géant américain de la streaming vidéo à la demande vient de s’installer au Nigeria. Si la plateforme proposait déjà des blockbusters made in Naija à ses nombreux abonnés à travers le monde, en renforçant sa présence au Nigeria elle pourrait très bien procéder à la production de contenus.    

Plutôt bien perçue par de nombreux Africains, notamment par certains Nigérians eux-mêmes, cette action vient conforter la notoriété de l’industrie cinématographique nigériane, qui en termes de production se place après Bollywood et devant Hollywood, selon l’Agence France Presse, citée par le média en ligne Le Soleil.

Seulement, pour les pionniers de la production des films nigérians, l’arrivée de Netflix dans le pays pourrait bien faire de l’ombre. « L’arrivée de Netflix au Nigeria signifie que les services de streaming vidéo nationaux tels que Iroko, lancé par l’entrepreneur nigérian James Njoku, sont désormais confrontés à une concurrence accrue », at-on pu lire dans une publication de Saharareporters

Netflix qui met le cap dorénavant sur l’Afrique pour varier son contenu et agrandir son audience, a définitivement été séduit par le Nigeria. Hello le Gabon, ça va ? #GMTmesons-nous, vivants !

Commentaires