La princesse Marie Anne Ankombie Rapontchombo, conservateur du patrimoine et des attributs royaux a lancé un message fort à l’endroit des opérateurs économiques, des pêcheurs et des plaisanciers. Les cérémonies traditionnelles qui se tiendront du jeudi 20 au dimanche 23 février, le dimanche étant réservé exclusivement aux offrandes en mer et dans les rivières, conduisent la princesse à interdire toute activité maritime sur l’estuaire du Komo et de l’océan Atlantique, notamment à la Pointe Denis.

C’est à la faveur d’un communiqué, datant du vendredi 14 février 2020 et signé de Marie Anne Ankombie Rapontchombo, la princesse elle-même, qu’il est recommandé aux opérateurs économiques, aux pêcheurs, ainsi qu’aux plaisanciers « de prendre toutes les dispositions nécessaires afin d’éviter toute activité sur l’estuaire du Komo et de l’océan Atlantique ». 

En effet, la journée du dimanche 23 février étant réservée aux offrandes, le communiqué invite ainsi les opérateurs économiques, les plaisanciers et les pêcheurs à s’abstenir de toute activité durant ce jour. Par ailleurs, il invite les pêcheurs à se garder de faire de la pêche durant toute la période allant du 23 au 28 février 2020. 

Consciente des retombées économiques négatives que cette interdiction pourrait entraîner, la princesse tient toutefois à s’excuser pour « le désagrément ». Un homme averti en vaut deux.

Commentaires