Avec pas moins de 492 points de vente répartis dans 18 pays, Kiabi, l’enseigne française de prêt-à-porter à « petit prix », compte 4 boutiques en Afrique subsaharienne. A Libreville, au Gabon, le groupe a ouvert son premier magasin en octobre 2019, pour le plus grand bonheur des amateurs de mode. Si la qualité du vêtement n’est pas à plaindre, il nous revient néanmoins, une information qui laisse à désirer, « interdiction d’essayer tous les vêtements blancs », chez Kiabi. Un ordre qui viendrait de Kiabi France, mais qui ne touche, semble-t-il que les pays africains, dont le Gabon. 

Après avoir parcouru le magasin situé sur une surface de près de 1000 m² au centre commercial Mbolo, le compte est bon. Vous détenez enfin l’habit idéal, mais souhaitez l’essayer avant de l’acheter. Vous vous rapprochez d’un rayonniste qui devrait pouvoir vous indiquer les cabines d’essayage, mauvaise nouvelle, « on n’essaye pas les vêtements blancs »

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Gmail
  • Yahoo Mail

A l’intérieur d’un magasin Kiabi © D.R.

Les consignes sont strictes, on essaye tout sauf le blanc. « Ils nous ont interdit de vous les laisser essayer pour des raisons d’hygiène parce que le blanc c’est salissant », rapporte un rayonniste qui indique également que « les consignes viennent de Kiabi France ». Même son de cloche du côté de Kiabi Sénégal et Congo, « le blanc c’est salissant », ce qui est vrai. Mais ce qui est d’autant plus vrai est que vous ne pourrez pas essayer les vêtements de cette couleurs dans les magasins Kiabi Afrique. En Côte d’Ivoire où la société de distribution de vêtements est également présente, nous n’avons pas pu nous renseigner sur cette pratique.

Pourtant le leader français du prêt-à-porter compte près de 20 magasins dans toute la France dans lesquels l’essayage des vêtements blancs n’est pas proscrit. Kiabi “tropicaliserait”-il l’essayage du blanc? Nous sommes tentés de le croire. Interdit d’essayer du blanc au risque de le salir, le rayonniste explique cependant que « vous pouvez toujours essayer le même habit, mais d’une autre couleur ». Si l’habit se trouve être en couleur unique, l’acheter est à vos risques et périls. 

Commentaires