Si l’ancienne Miss Gabon s’évertue toujours à se présenter à son avantage,  fraîche et pimpante sur les réseaux sociaux à chacune de ses sorties, il faut dire que cette belle allure ne suffit pas pour se prémunir des injures et railleries des internautes. En effet, depuis l’épisode l’ayant opposée à l’influenceuse camerounaise Caramel Chérie, pour une affaire de dette de 8000 dollars, soit plus de 4 millions de FCFA, Jennifer Ondo est encore et toujours la cible des Gabonais aux langues acérées de la toile qui ne ratent aucune occasion pour la railler. 

Chacune de ses publications est une occasion offerte à certains internautes pour la lyncher. Depuis juin dernier, après avoir été mise à nu par Caramel Chérie sur Instagram pour une dette impayée, vieille de deux ans, Jennifer Ondo à chacune de ses sorties,  se fait médire ou harpailler  sur les réseaux sociaux, lesquels en dépit des magnifiques clichés, ne passent pas l’éponge. 

« Tu es belle, mais as-tu rendu l’argent ? », revient régulièrement cette interrogation, comme pour chahuter l’ex reine de beauté, tentant notamment d’obtenir une suite sur cette affaire. Faisant preuve de maturité, Jennifer choisit de ne pas répondre à ses détracteurs. Mais il faut dire que cette campagne de dénigrement ébranle quelque peu son quotidien. Elle qui était habituée à partager régulièrement ses journées, devient de moins en moins présente sur les réseaux sociaux.