« Plume noire », c’est le titre de l’ouvrage de Wiz Farel, artiste chanteur et accessoirement écrivain qui devrait être mis sur le marché en janvier 2021. De son vrai nom Vlad Farel Onanga, ce jeune Gabonais résidant en France et passionné de littérature veut guérir les coeurs par sa plume, par ses lettres. 

Chanteur, auteur et compositeur, Wiz Farel est un jeune homme de 21 ans qui fait ses premiers pas dans la musique grâce à son frère Farouck Dji, aux côtés de qui, il enregistre plusieurs titres. Son univers musical se situe entre le R&B et le slam. Mais le jeune étudiant en faculté de lettres de l’université de Strasbourg est un férus de littérature et s’en sert pour réconforter les personnes aux coeurs brisés, en l’occurrence les femmes. 

En effet, c’est la force de la femme, leur douleur, la vie en général, cette vie saccagée contenant tant de promesses non honorées, qui le fascinent. « J’ai mis la femme au centre de cette oeuvre, simplement parce que je n’ai grandi qu’avec ma mère et je suis fasciné par la force d’une femme. J’ai voulu remercier cet être magnifique », confie-t-il. 

Son premier projet «  Mes Lettres », des lettres de consolation, des conseils sur fond musical se veulent un pansement pour le coeur. « Ce qui vient du coeur va au coeur, le coeur seul sait parler au coeur. Guérir des coeurs, c’est l’objectif », indique-t-il. 
Après ce projet savamment écrit, le jeune homme ambitionne de s’imposer dans l’univers très restreint des écrivains gabonais en proposant son oeuvre qui s’intitule « Plume noire ». Laquelle devrait sortir en janvier prochain. D’ores et déjà, retrouvez des extraits de texte de WIz Farel sur sa page Facebook.