« Atlético d’Akanda », c’est le nom d’un club féminin de football dans la province de l’Estuaire, et c’est aussi le titre de la nouvelle tuerie que Le Flow du Sud vient de lâcher dans laquelle l’artiste s’attaque au football. Mais pas comme vous l’entendez. Dans un clip qui met en scène plusieurs comédiens et humoristes gabonais, le Flow du Sud dénonce dans un humour décalé les couacs qui gangrènent le football au Gabon. 

On connaît le Flow du Sud pour sa plume engagée, mais surtout pour ses scénarios très simples qui décrivent parfaitement le vécu du Gabonais lambda, jugés originaux pour certains et parfois ridicules pour d’autres. Fidèle à ce style qui lui sied parfaitement, le rappeur s’est à nouveau illustré dans Atlético Akanda, et le rendu ne vous laissera pas indifférent. 

Réalisé par Olst8Designfx, le titre est un clin d’œil au club de football Atlético Akanda présidé par le journaliste Freddy Koula, dont la mission principale est la formation des jeunes et la promotion du football féminin. Le créateur de la danse de « Ca m’en fou » vient en effet dépeindre en musique les pratiques peu orthodoxes, les couacs, les dysfonctionnements qui ralentissent le développement du football au Gabon. On y retrouve une belle fourchette d’humoristes et influenceurs gabonais à l’instar de Dac-M, de Roméo MD, Andrew Meye, Nephtali Nalick, Sagat, Petit Jésus, Mr Thomy, entre autres, pour déstresser un peu. 

Il chante: « les enfants sont talentueux, laissez les jouer (…) Pourquoi les recruter si c’est pour les bloquer? (…) ahh j’avais oublié le foot et son affaire de pédé (…) Le foot c’est un peu comme le rap adié la croix ca ne buy pas (…) Il faut toujours défendre les couleurs, il faut courir après la victoire, mais au fond de moi ça ne va pas ». Et pour illustrer ses lyrics, on peut retrouver le journaliste Uriel Abaga, dans le rôle du méchant voisin perceur de ballons.  

Pour Freddy Koula, cette chanson d’encouragement aux footballeurs issus surtout des milieux défavorisés pourrait devenir un chant de « célébration qui permettra à l’équipe de faire la fête lors de nos victoires, ou des célébrations ».