L’école d’apprentissage des métiers du numérique DigieWomen School va organiser du 5 au 7 août prochain des Journées portes ouvertes virtuelles (Jpov) dans le but de discuter les enjeux du numérique dans le processus de développement et d’autonomisation des femmes. Une plateforme qui sera rehaussée par la présence de Liliane Massala, secrétaire générale au ministère de la Communication et de l’Economie numérique, par ailleurs marraine de l’événement. Cap sur une dame qui souhaite transformer le développement des nations africaines à travers les TIC. 

Manager Senior en Politiques Publiques, Liliane Massala fait partie de ces femmes qui ont pendant longtemps occupé des postes influents dans l’administration publique du Gabon. Conférencière, elle a pu représenter le Gabon à plusieurs rencontres internationales, à l’instar des rencontres Cartes Afrique TRUSTECH à Cannes en France, les conférences Digital Africa Live organisées par le cabinet I-conférences ou encore le Sommet Transform Africa de l’Alliance Smart Africa qui se tient à Kigali au Rwanda.

Témoignant d’une expérience avérée dans le domaine du numérique, elle fonde en 2016 l’Institut international d’enseignement et de formation avancée (IIEFA), un établissement de formation aux métiers du numérique, se voulant être à la pointe dans le domaine, tant au niveau national que sous régional. Contribuer au développement des nations africaines à travers les technologies de l’information et de la communication (TIC) est son cheval de batail.  

Diplômée d’un Master en business administration (MBA) de l’université du Québec à Montréal (UQAM), Liliane Massala est aussi certifiée en leadership Féminin. D’où sa participation aux Journées portes ouvertes virtuelles (Jpov) en tant que marraine de l’événement dont l’objectif principal est de  « susciter un plus grand intérêt des Africains en général et des femmes en particulier pour le digital ».