Les artistes et acteurs du showbiz gabonais pleurent un des leurs. Après avoir lutté pendant plusieurs mois après un accident de travail, l’artiste Panik de Waza, très connu pour son titre « Le Marteau » a rendu l’âme dans la nuit de jeudi à vendredi 31 juillet 2020 dans un hôpital de Russie. 

La triste nouvelle est tombée ce vendredi matin et s’est très vite répandue dans la sphère artistique vert-jaune-bleu telle une traînée de poudre. Panik de Waza, artiste gabonais d’origine camerounaise a tiré sa révérence. Victime d’un grave accident de travail en Russie depuis décembre 2019, pays dans lequel il s’était désormais installé, Panik s’était fracassé le dos et le bassin, selon des informations recueillies par Gabon Media Time auprès d’un de ses proches au Gabon.  

Vivant désormais entre la soif de revivre et la peur de sombrer, sa paralysie a eu raison de lui. Panik de Waza, un jeune homme qui a marqué les premiers temps forts du showbiz gabonais, très proche des personnes telles que l’artiste Dangher, Aimé Delia Boulimi et bien d’autres, repose désormais en paix. 

Son single « Le Marteau » sorti en 2015, remix du titre « Dancehall commando » des artistes ghanéens Shatta Wale et Sarkodie a connu un succès fou au Gabon. D’ailleurs, Panik de Waza est plutôt connu pour avoir été celui qui a lancé les premiers remix de la musique nigériane au Gabon. 

Il convient de souligner que pour des raisons de Covid-19, les discussions sur les procédures de rapatriement de la dépouille sont en cours. Dans cette difficile épreuve, la rédaction de GMTme souhaite à la famille éplorée ses sincères condoléances.