Après la sortie problématique d’un supposé featuring entre Ivy Realkiller et la star du RnB français Keblack, le désormais ex-membre des BGMFK a réagi. Dans un direct sur sa page Facebook officielle, le rappeur du Delta Postal rejette toutes les accusations portées sur lui, révélant d’ailleurs une sorte de « blague » de très mauvais goût autour de cette affaire.

Le feuilleton Yvy Realkiller et son groupe BGMFK semble inarrêtable dans sa lancée. Alors que le rappeur du Delta Postal est accusé d’avoir inventé un featuring, sinon volé un son de Keblack, son ancien collaborateur, Micky R par ailleurs leader du groupe BGMFK est cité dans l’affaire. 

Selon Yvy, l’hypothèse d’une supercherie est techniquement fausse. Il prétend avoir reçu le son de la part de l’équipe de Keblack, lesquels souhaitaient l’améliorer en y apportant « une touche africaine  » . « Je pirate le son à quel moment ? C’est vous même qui me l’aviez envoyé », a rétorqué Yvy du Delta Postal. 

Par ailleurs, Yvy admet avoir reçu le son par l’entremise et l’accord de Micky R. Lequel s’est curieusement lancé lui aussi dans ce lynchage 2.0 dont est victime son ex collaborateur. « Moi je suis un artiste, vous m’envoyez le son, je pose dessus », a fait observer Yvy, sans complexe. 

Dans les faits, que pensez-vous de ces révélations de celui qui estime avoir la capacité de révolutionner l’industrie musicale ?