Depuis le début de la riposte contre la pandémie, le secteur culturel gabonais a été le grand oublié notamment en ce qui concerne les mesures d’accompagnement. Dans une publication sur son compte Facebook, Fabrice Gatien  M’Vouendi, le communicateur, qui revendique par ailleurs le titre d’agitateur culturel, a interpellé la Première dame Sylvia Bongo Ondimba sur la situation des artistes et acteurs culturels au Gabon depuis l’avènement de la Covid-19 dans le pays. 

Fabrice Gatien M’Vouendi Pindi a de nouveau agité ses mots pour défendre la cause des acteurs culturels au Gabon. Si le jeune communicateur a coutume d’interpeller les autorités compétentes de ce domaine, en tête desquelles le ministère de la Culture, cette fois-ci, il a décidé de jeter son dévolu sur la Première dame Sylvia Bongo Ondimba, qui par le biais de sa Fondation éponyme (FSBO) s’investit dans la cause sociale. 

« Chère mère, la situation sanitaire a fait suite à la fermeture des modestes lieux d’expression artistique qui existent dans notre pays le Gabon. Chère mère, des mesures pour d’autres secteurs ont été trouvées mais pas dans notre secteur de la culture et des arts. Zéro kit alimentaire, zéro mesure, zéro plan social », a-t-il rappelé à la première dame, qui dans son rôle de femme, d’épouse de Chef d’Etat, pourrait être une oreille attentive et jouer un rôle prépondérant dans le soutien des acteurs culturels. 

Après avoir adressé une lettre au Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba, au président de l’Assemblée nationale ainsi qu’au président du Sénat, il réitère ses propos à la Première dame. « Chère mère, nous attendons un geste fort de votre part et celui du gouvernement gabonais pour accompagner les artistes gabonais pendant cette période très difficile », a-il-lancé non sans rappeler que « les entreprises culturelles et les acteurs culturels se sont retrouvés au chômage sans mesures de la part du gouvernement gabonais ». 

Rappelons que la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO) a récemment effectué un don aux clubs de D1 et D2 du football du Gabon après que ces derniers eurent sollicité un appui de la Première dame suite aux effets négatifs de la crise sanitaire sur leurs activités. Conscient de la notoriété, et du rôle de Sylvia Bongo Ondimba dans le pays, Fabrice Gatien M’Vouedi, l’agitateur culturel croit fermement à son pouvoir pour faire bouger les choses.