Alors que de nombreuses manifestations culturelles ont été annulées, les rassemblements réduits, suite aux effets du coronavirus, une question taraude désormais les consciences des artistes et acteurs culturels gabonais. La 4ème édition du Festival Gabon 9 provinces aurat-elle lieu cette année? Compte tenu de nombreuses restrictions imposées par la pandémie, et de la créativité qu’elle aura permis d’extérioriser, Fabrice Gatien Mvouendi Pindi, communicateur, plus connu sous le titre d’agitateur culturel a récemment fait des suggestions pour maintenir la célébration de ladite manifestation. 

Plus qu’un mois avant le lancement des festivités dans un contexte normal, si l’on s’en tient au programme de Gabon 9 provinces de l’an dernier. Cette année, alors que le coronavirus continue de dicter ses lois, le calendrier des activités de l’événement n’a toujours pas été décliné. Si d’aucuns se demandent si le Festival aura lieu, Fabrice Gatien Mvouendi Pindi s’est permis de faire des suggestions pertinentes qui pourraient permettre aux acteurs culturels, en tête desquels le ministère de la Culture et des Arts, de célébrer  l’événement autrement. 

Ainsi selon l’agitateur culturel, le boulevard Jean Paul 2 pourrait toujours abriter les festivités du Gabon 9 provinces. Seulement, cet espace devrait être exceptionnellement aménagé pour accueillir les artistes. Fabrice Gatien Mvouendi Pindi propose une sélection de 100 artistes par province, lesquels devraient obligatoirement se faire tester à la Covid-19 avant de pouvoir monter sur scène. 

Quant au public, pas de rapprochement direct avec la scène du spectacle. Compte tenu de la mesure interdisant les rassemblements, ces derniers devront se contenter de la diffusion en direct des manifestations chaque soir sur les différentes pages Facebook des chaînes de télévision publiques et privées du pays. 

La liste des suggestions est longue. Cela dit, selon les propos de Fabrice Gatien Mvouendi Pindi, tout n’est pas perdu pour le Gabon 9 provinces qui peut toujours être célébré et apprécié autrement.