Depuis quelques jours la toile est témoin des houleux accrochages entre Yvy Realkiller et les autres membres de son groupe BGMFK. Les rapports entre ces derniers s’effritent. D’ailleurs dans un live sur sa page Facebook officielle, Yvy a laissé entendre qu’il ne faisait plus partie du quintuor, accompagnant son message des révélations concernant des complots dont il serait victime de la part de Micky R qui n’est autre que le leader du Boys band, lequel n’a toujours pas réagi de manière précise sur ce différend.  

Selon le média Proximus, « un groupe de musique est un peu comme une famille recomposée. Il y a beaucoup d’amour mais les disputes ne sont jamais très loin. Et lorsqu’elles éclatent, cela peut faire mal, très mal ». Mal, c’est l’état dans lequel on a pu observer Yvy Realkiller dans son récent direct sur sa page Facebook. Des publications afférentes confortent cette sensation, le torchon brûle entre ce dernier et les membres de son groupe BGMFK en tête desquels, Micky R, le leader. 

« Je ne fais plus partie du groupe BGMFK, ne m’affiliez plus à tout ce qui concerne ce groupe. Les frangins n’ont aucune considération pour moi, aucun respect pour ce que je fais, aucune reconnaissance », a déclaré Yvy Realkiller dans son live. A la question de savoir ce qui se passe entre les membres de ce groupe, le rappeur dénonce des messes basses, des complots dont il serait victime depuis plusieurs années dans cette aventure.  

En effet, alors que les mélomanes critiquent sans cesse l’absence de visibilité de Yvy dans les activités, les projets du groupe, ce dernier indique que son aventure avec BGMFK a longtemps été jalonnée d’embûches. « Les frangins n’ont aucune considération pour moi, aucun respect pour ce que je fais, aucune reconnaissance », confie-t-il avant de renchérir en ces mots, « Ils ne partagent rien de ce que je fais, je sors des pètes de sons, des pètes de clips », qui ne sont pas connus du grand public. 

Pourtant selon Wazemusic sur son site, le quintuor a initié un concept proposant tous les vendredis la sortie de quelques sons individuels ou en collaboration. Un concept qui n’a jusqu’ici annoncé aucun titre de Yvy. Selon des informations largement répandues, le groupe, en l’occurrence Micky R, détiendrait une collaboration de Yvy et l’artiste Tenor du Cameroun. Mais pour Micky R qui ne tient pas à se prononcer davantage sur ce litige, s’exprimant dans une communication mitigée, la collaboration avec Tenor n’a jamais souffert de complot, le son n’a jamais été achevé. Au regard de ce qui précède, il est plus qu’evident que la relation entre Yvy Realkiller et ses désormais anciens collaborateurs est morte. Ce dernier invite tout de même les mélomanes à supporter les artistes en achetant leurs productions sur Gstoremusic.