Elles ont cette capacité de transformer radicalement le visage des femmes du tout au tout en deux coups de pinceaux. A tel point que le maquillage professionnel, avec ses nouvelles techniques de contouring et highlighting, est considéré comme l’une des plus grosses arnaques de la décennie. Mais comme tout métier, le make-up artist impose certaines exigences. Alice Ornelia Olago, promotrice de la structure de beauté Ornel Signature nous en parle. 

C’est un fait, le maquillage peut faire des merveilles. Le rendu peut être époustouflant. Certaines femmes elles-mêmes ne parviennent parfois pas à se reconnaître lorsqu’elles se mirent. On peut lire de la satisfaction sur leur visage, belles et rassurées, elles se sentent désormais plus confiantes. Ce sentiment, au-delà de l’aspect financier, est également l’un des paramètres que les maquilleuses apprécient dans leur métier. Mais à côté de cela, Alice Ornelia Olago indique que transformer le visage des femmes n’est pas toujours une sinécure. Selon elle, c’est tout sauf un jeu qui nécessite de la patience. 

« Contrairement à ce qui se fait croire ou penser, maquiller n’est pas une chose facile ou encore un jeu. C’est un travail qui demande beaucoup de précision. Déjà on travaille debout, chose pas très confortable. Ce n’est pas un travail qu’on prend à la légère, sculpter le visage de quelqu’un n’est pas si simple. Il faut d’abord être une passionnée, aimer ce que vous faites et le faire bien. Gérer les humeurs et les caprices de vos clientes être à l’écoute et avoir de la patience. », a indiqué Alice. 

A en croire les propos d’Alice Ornelia Olago, gagner sa vie dans cette profession prend du temps et demande de la persévérance. Il faut aimer maquiller. « Il faudrait le faire avec amour sans distinction de rang social. Il faudrait que la maquilleuse soit une personne rigoureuse et travailleuse qui perfectionne sa technique tout au long de sa carrière », a-t-elle expliqué. 

Autodidacte, c’est en 2012 que la jeune femme a appris à se maquiller toute seule en regardant des tutos sur YouTube. Du maquillage pour embellir le visage des femmes, elle s’est de fil en aiguille orientée vers le make-up science fiction qui s’applique aux blessures, plaies, brûlures, entre autres. Puis en 2018, après avoir travaillé pendant plus d’un an dans un institut de beauté, Alice décide de prendre de la hauteur en se mettant à son propre compte avec sa structure Ornel signature. 


Ornel signature propose du maquillage de jour, de soirée, maquillage pour anniversaire, pour fiançailles, et du maquillage pour les femmes mariées. A côté de cela, elle offre également des formations. « Il n’y pas mieux que de transmettre son savoir faire», confie-t-elle.