Le Catalogue challenge qui est désormais un rendez-vous hebdomadaire depuis son lancement, ne s’est jamais annoncé aussi tendu. Ce dimanche 24 mai 2020, le concept enregistrera pour la première fois un challenge inter-pays entre le Gabon et le Cameroun. Le rappeur Amenem se tiendra face à Mink’s, la toile s’enflamme, la polémique enfle avec des appels de boycott. La rappeuse Vicky R dénonce des comportements de « sorciers ». 

Depuis l’annonce du duel qui opposera le rappeur Amenem à l’artiste Mink’s du Cameroun, les appels au boycott du Catalogue Challenge se multiplient sur la toile. Certains internautes ne souhaitant pas voir le concept s’internationaliser, d’autres estiment qu’un autre artiste aurait mieux  représenté le Gabon, jugeant Amenem pas assez callé. 

Pour la jeune rappeuse Vicky R qui s’est exprimée sur son compte Facebook officiel suite aux nombreux avertissements de boycott, la coupe est pleine. « Quelqu’un vous oblige à suivre ce challenge? Même quand les gens essaient de créer des concepts intéressants, vous trouvez le moyen de gaser. Vous n’êtes pas d’accord, BAH NE REGARDEZ PAS. La vie est simple. », a-t-elle lancé, visiblement agacée, à l’encontre de ceux et celles qu’elle n’a pas hésité à traiter de « sorciers ». 

Face à cette prise de position tranchée de la part des internautes ne souhaitant pas voir cet épisode du Catalogue challenge avoir lieu, Vicky R les a appelés  à ne pas se tromper de combat. Faisant référence aux propos de Lestat XXL, l’initiateur du concept, faisant état du laxisme de certains artistes gabonais, la jeune rappeuse tape sur la table. « Allez plutôt harceler vos artistes pour qu’ils prennent part au catalogue et pas le contraire », s’est-elle insurgée.