Après 6 impressionnants numéros, le catalogue challenge a enregistré ce dimanche 17 mai son premier raté. Une déception à la hauteur de l’attente des internautes, qui a par ailleurs eu le mérite de dépeindre un problème qui pèse encore sur le secteur de service gabonais, celui de la fourniture d’accès à internet. Les différents partenaires, en l’occurrence Booster, en ont également pris pour leur grade, accusés d’avoir profité de ce challenge pour booster leur visibilité, sans s’être préparé à accompagner les artistes Sima Mboula et Ndong Mboula. 

C’est devenu l’un des rendez-vous cultes des internautes gabonais sur le réseau social Facebook. Mais ce dimanche 17 mai, le Catalogue challenge le plus attendu de ces dernières semaines n’aura pas du tout été au goût des fans, comme il l’a été durant les numéros précédents. Pourtant avec plus de 10 000 vues enregistrées lors des 10 premières minutes, “la remontada” était partie pour être un excellent moment de réjouissance. 

Si l’on en rit encore, sur l’instant, le face-à-face de Sima Mboula et Ndong Mboula, deux légendes de la musique tradi-moderne gabonaise, était très décevant. Pire encore, pour un problème de connexion Internet. 

En effet, après avoir suscité tant d’engouement, de l’agitation, une forte mobilisation, c’est un pari raté pour le Catalogue challenge. Largement moqué sur la toile, l’émission a essuyé de nombreuses critiques. Mais elle a notamment permis de se rendre compte d’une chose : la qualité de la couverture réseau dans la l’arrière-pays est encore à parfaire. 

Un autre fait pointé du doigt est le rôle des partenaires de ce 7ème numéro. Alors que ces partenariats avaient été annoncés dans le cadre du soutien à une cause sociale, Booster Gabon et Cowbell sont accusés d’avoir fait de la récupération de ce challenge pour catalyser le nombre d’abonnés sur leur page Facebook respectives en délocalisant le challenge sur la page Facebook de Booster. Alors que Canal+ Gabon, partenaire du challenge Lord Ekomy Ndong et Baponga avait choisi de laisser la page du concepteur XXL au Mic gérer l’évènement et tout s’était bien passé.

Il convient de rappeler ici que le Catalogue challenge initié par Lestat XXL fait encore ses tout premiers pas. Des contraintes, il y en aura sans doute encore, mais le plus important est de progresser et de s’améliorer. Une citation sur l’échec indique d’ailleurs que, « un échec n’est pas définitif,  tout comme une réussite, ce qui compte c’est de progresser ». Gageons que l’équipe organisatrice apprendra de cet échec pour prévoir ce type d’aléa pour le prochain numéro. Un remake Ndong Mboula vs Sima Mboula en perspective ?