Alors qu’il n’avait rien présenté à son public depuis 2017, Lord Ekomy Ndong, l’un des piliers du rap gabonais, membre du groupe Movaizhaleine est revenu sur scène. Et c’est avec la sortie de son double album présenté le 3 mai dernier, lors du catalogue challenge le plus regardé de cette édition 2020 initié par Lestat XXL, qu’il fait désormais l’actualité. Et pas des moindres, puisque le membre du groupe Movaizhaleine a réussi à vendre plus de 800 exemplaires de son projet après seulement une semaine d’exploitation et en période de crise. C’est dire toute l’immensité de l’artiste. 

La plateforme de vente et de promotion de la musique gabonaise Gstoremusic a dévoilé les chiffres de vente drainés au terme de la première semaine d’exploitation des deux albums de Lord Ekomy Ndong sur son site. Les deux opus intitulés « Petit Mutant dans son coin » et « Toujours autant dans son coin », ce sont ainsi écoulés à 8O1 exemplaires au total. 

Quand l’album « Petit Mutant dans son coin » a pu drainer jusqu’à 415 ventes, « Toujours autant dans son coin », a pu générer 386 ventes en une semaine. Vendu à 3501 FCFA pour l’un et 3510 FCFA pour l’autre, c’est exactement la somme de 2 807 775 millions de FCFA de recette qu’à pu générer le rappeur Lord Ekomy Ndong en une semaine, à une période où le secteur culturel se trouve fortement affaibli par le coronavirus. 

Si ce record témoigne de la grandeur du rappeur dans le panorama artistique gabonais, il faut souligner que le concept est d’autant plus inédit que d’avoir une visibilité exacte des chiffres de vente réalisés par un artiste gabonais sur la sortie d’un album.

Pour revenir au double album, « Petit Mutant dans son coin » et « Toujours autant dans son coin », Lord Ekomy Ndong, artiste engagé, est resté fidèle à sa fibre artistique et directive. Il s’agit de la dénonciation des machineries des politiques et la conscientisation de la jeunesse africaine. Dans ce projet, on y retrouve ses thèmes de prédilection, tels le retour aux sources, la valorisation de l’identité africaine mais aussi son épopée. 

Pour parachever ce chef-d’oeuvre, il a pu compter sur la collaboration de Mâat Le Seigneur Lion son frère d’art, Lestat XXL membre de Zorbam Production, mais surtout, la cerise sur le gâteau, la participation de sa fille Ayilé Ekomy Ndong, qui l’accompagne sur le titre Princesse d’Afrique