Lors du point de presse du gouvernement lundi dernier sur la stratégie de riposte contre le coronavirus, les membres du gouvernement ont annoncé les nouvelles mesures d’accompagnement. Reprise progressive des activités dans certains domaines, reprise du travail, mais toujours rien en ce qui concerne le secteur culturel. Ng Bling, engagé dans la sensibilisation au  covid-19 vient de pousser un coup de gueule et s’interroge sur le statut de l’artiste au Gabon. 

Ng Bling n’a pas franchement le sourire ces derniers jours. Après Yaya Vichenzo qui avait livré son point de vue sur le sujet au Micro de Juan Gomez sur Appels sur l’Actualité de RFI il y a deux semaines, c’est au tour de la vedette du label Itz Money Mind d’exprimer ses inquiétudes. 

« En tant qu’artiste n’étant pas fonctionnaire ou salarié, je me pose la question de savoir qu’est-ce que le Ministère de la Culture a décidé de faire pour nous , « ‘ ARTISTES ou OPÉRATEURS CULTURELS ‘ » en ces temps où toutes nos dates sont annulées, les salles de spectacles fermées et les regroupements de plus de 10 personnes interdits? », s’est-il interrogé. 

En effet, plus d’un mois après l’arrivée du Coronavirus au Gabon, la question de la situation du secteur culturel, notamment celle liée à la condition des artistes n’a toujours pas fait l’objet d’une communication officielle de la part du gouvernement. Pourtant à l’exemple de bon nombres de secteurs économiques touchés de plein fouet par la crise sanitaire actuelle, employeurs et salariés de la culture se retrouvent aussi affectés financièrement. 
«A quand l’existence du statut d’artiste au Gabon? », a poussé Ng Bling qui se demande notamment s’il « faudra toujoursattendre que certains événements voient le jour pour qu’on se souvienne que le secteur culturel représente beaucoup pour notre Gabon ?».