Nous avons commencé depuis le lundi 13 avril au Gabon, 15 jours de confinement total. Excep les personnes travaillant dans les secteurs indispensables, les habitants de Libreville et de tout le territoire national, devront rester enfermés chez eux. Nous voilà donc tous confinés avec nos épouses et nos enfants ; pour ma part avec (4) filles ; sans rien à faire. Du coup, nous nous retrouvons tous avec beaucoup de temps libre ; Qu’en faire ? 

Pour certaines personnes, cette question ne se pose pas vraiment, car leur programme pendant ce temps de confinement risquerait de tourner autour de : télé, internet, téléphone, manger, dormir, télé, manger, etc…C’est une erreur, car le confinement même s’il nous empêche de faire nos activités habituelles, est une occasion, je dirais une opportunité qui nous permettra de faire le point sur notre vie afin d’effectuer des réajustements importants. Dans le feu de l’action, il y a toujours plusieurs choses qui nous échappent et qui un jour pourront nous précipités dans des soucis sans que nous puissions rectifier quoi que ce soit. Que faire pendant le confinement ? Comment fructifier le temps dont nous disposons pour faire avancer notre vie ? Nos intérêts se porteront sur quatre (4) domaines de notre vie : Vie de famille, Santé, Travail ou entreprise et évidemment notre relation avec Dieu. Pour moi, ma relation avec Dieu est de loin le plus important, car quand elle se porte bien, elle a automatiquement un impact positif sur les autres domaines de notre vie.

Ma vie de famille 

En tant qu’homme marié et père de 4 filles (9 ans, 8 ans, 3 ans et 2 ans), la vie de famille a été gérée tant bien que mal avant la période du Coronavirus Covid-19. Avec nos nombreuses activités, mon épouse et moi avions à peine du temps pour nos enfants que je l’avoue, sont généralement éduqués par soit la nounou mais aussi par les écrans (télé, internet, tablette). Nous faisions des efforts pour passer du temps avec eux (sorties au restaurant, à la plage, prière de famille, etc…) ; mais nous avions constamment le sentiment que cela n’était pas suffisant, car les enfants nous réclamaient toujours et faisaient tout pour attirer notre attention en faisant de nombreuses bêtises… Nous nous sentions des fois coupables priant toujours Dieu de faire de nous de bons parents.

Parlant de la vie de couple, quand l’homme et la femme sont très actifs, ce n’est pas toujours évident de s’accorder assez de temps. C’est moins évidemment quand vous avez des enfants en bas âge. Mais, mon épouse et moi avions su avec l’aide de Dieu, nous accorder du temps pour parler et être ensemble… même si des fois, j’ai le sentiment que mon épouse a besoin d’encore plus d’attention que moi j’aurais voulu qu’elle m’accorde encore plus de temps, des fois un peu jaloux du temps qu’elle passe sur son téléphone à gérer ses affaires. Nous nous sommes plusieurs fois retrouvés au lit avant de dormir, chacun sur son téléphone…

Je sais que plusieurs se retrouvent dans ce témoignage à cœur ouvert que je rends. D’autres se sentent coupables par rapport à leurs enfants et plusieurs se retrouvent avec des couples dont la flamme de l’amour ne laisse échapper que de petites étincelles. Laissez-moi vous dire que ces temps de confinement sont une aubaine qui nous est offerte sur un plateau d’argent pour booster notre vie familiale. Que faire ? Faites un emploi du temps de chaque journée que vous passerez avec votre femme, votre mari et vos enfants…

Qu’est ce qui sera dans cet emploi du temps ? Pour vos enfants : Ne leurs permettez jamais de commencer leur journée avec la télé ou Internet. Prenez le petit déjeuner avec eux dès le matin, parlez avec eux, apprenez à mieux les connaître. A midi et dans la soirée, mangez toujours à table avec eux, c’est un acte qui renforce la cohésion d’une famille. Posez leur des questions sur leur vie, soyez à l’écoute. 

Profitez pour ce temps gracieusement offert pour faire des révisions scolaires. Reprenez avec eux des anciens devoirs et des cours. Faites avec eux la cuisine, faites-les participer aux tâches de la maison… occupez-les aux bonnes choses. 

Vous pouvez aussi faire avec eux des jeux de société ou jouer tout court. Vous pouvez bien sûr leurs permettre de suivre la télé, mais que cela ne soit pas sur de longue durée, au plus 2 à 3 heures et surtout pas tard dans la nuit. Faites-les dormir le soir aux heures habituelles comme quand ils allaient à l’école ; pour ne pas leurs faire perdre les bonnes habitudes. Un temps de sieste chaque jour leurs fera du bien. Une mauvaise habitude leur collera très vite à la peau et ils auront du mal à revenir quand l’école reprendra. 

Pour la vie de couple : Discuter, parlez, échangez. Evitez au maximum les disputes ainsi que les querelles. Quand les enfants sont couchés, accordez-vous des temps à deux sans eux. Messieurs aidez vos femmes dans les tâches, même si vous êtes le DG d’une entreprise. Vos femmes se retrouveront si elles n’ont pas de ménagère ni de nounou, avec beaucoup plus de tâches. Aidez-les dans ces tâches et aussi avec les enfants, la cuisine ; pas besoin d’être un cuisinier pour couper les tomates et l’oignons ou griller des frites (^_^). 

Priorisez pendant ce temps de confinement les moments de qualité avec votre conjoint. Séparez vous de votre téléphone et d’Internet. Apprenez à ranger vos téléphones afin d’être non seulement libéré de la nomophobie( ?), mais surtout pour vous rapprocher encore plus de l’autre. Votre couple vous en sera reconnaissant et j’en suis sûr qu’il sortira revigoré de ces 15 ou peut-être plus de jours de confinement. 

Ma santé 

Le confinement va rimer forcément avec plusieurs mauvaises habitudes qui seront aussi mauvaises pour notre santé. A commencer par la gloutonnerie, manger, manger et manger par ennuie et dormir des heures durant. C’est déjà mauvais pour le corps de manger à l’excès à cause du surpoids, mais au Gabon, nous mangeons trop gras.Que faire ?

Moins grignoter, manger à des heures précises et manger équilibré. Faites aussi du sport. Sur Internet, il y a plusieurs idées de sports dans la maison. Ne fragilisez pas votre santé dans cette période de crise sanitaire. Le Covid 19 est redoutable contre les santés fragiles. 

Mon travail/ Mes entreprises / Mes projets 

Comme moi, plusieurs personnes ont de nombreux projets sans pouvoir trouver le temps de les réaliser. Ma liste de tâches et de projets à finaliser est longue ; je me demande si j’arriverais un jour à bout de cette liste, car pas assez de temps de tout faire. J’ai aussi des travaux de clients à livrer, comment les finir quand tous les jours on court à faire de nombreuses choses. 

Que faire ? Mon travail : Si votre travail vous permet de faire du télétravail, profitez-en pour avancer et pourquoi pas finaliser le boulot resté en suspens. A la reprise, ce sera un grand gain de temps pour vous et je crois que si vous travaillez pour une entreprise, cela fera forcément bonne impression à votre supérieur, car certainement plusieurs de vos collègues prendront le prétexte du confinement pour paresser et ne rien faire.  

Mes entreprises : Certainement le ou les vôtres doivent être en stand-by, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez rien faire. Vous pouvez en profiter pour repenser votre stratégie marketing et de communication, revoir votre organisation interne, anticiper la reprise après la crise, penser à de nouveaux produits ou de nouvelles réformes afin d’être plus compétitif sur le marché. Pour ceux qui ont des entreprises de commerce ou de vente, pourquoi pas profiter de ce temps pour faire un peu de rangement si vous avez la possibilité de vous y rendre. 

Mes projets : Même si vous n’avez pas les outils pour réaliser vos projets à cause du confinement, vous pouvez les concevoir ou continuer à peaufiner leur conception. Il y a comme moi des personnes qui doivent finaliser des livres en cours d’écriture ou commencer à en écrire certains.  De ces temps de confinement, je suis sûr que sortiront des beaux et grands projets à réaliser. Ce break permettra à notre idéation d’être plus féconde ; profitons donc en pour monter ou développer des concepts innovateurs. 

Pour ceux qui sont des informaticiens ou des webdéveloppeurs comme moi, voici une occasion pour vous investir dans des projets de site Internet, d’applications web ou mobile qui apporteront à notre société un plus qui facilitera la vie au quotidien de vos concitoyens.  Vous pouvez aussi profiter pour vous former en ligne, apprendre de nouveaux logiciels ou de nouvelles choses liées à votre domaine professionnel. 

Ma relation avec Dieu 

Ce temps de confinement pourrait avoir un impact de dégradation sur la relation de plusieurs personnes avec Dieu, du fait que les lieux de cultes sont fermés et que la communion fraternelle n’est plus possible, certains enfants de Dieu risqueraient de se refroidir spirituellement. L’oisiveté va évidemment s’amplifier dans la vie de ceux qui ne sauront pas s’occuper convenablement. Hors l’oisiveté ne conduit généralement pas à de bonnes habitudes. Ce sera pour certains : la luxure, la pornographie, la masturbation, la télévision à gogo, des heures de Facebook, d’Instagram, et de Netflix ainsi qu’Internet, les calomnies et les critiques, la lourdeur, la paresse, etc… Toutes ces choses ne sont pas bonnes pour notre relation avec Dieu. Le danger, ce serait de se laisser aller pendant ce temps d’arrêt de toute activité. Les activités sont certes arrêtées, mais la vie continue et l’ennemi travaille à fond pour éteindre le peu de flamme spirituelle dans la vie de plusieurs chrétiens. 

Que faire : Commencer toujours avec Dieu dès que vous vous réveillez. Priez, pas pour demander à Dieu de réaliser vos divers désirs, mais priez pour qu’il vous garde pendant ces moments, qu’il vous aide à tenir ferme dans la foi ; à tenir ferme contre la tentation que suscite l’oisiveté. Prenez aussi beaucoup de temps d’adoration et de louange, ça fait énormément de bien quand nous sommes dans la présence de Dieu.

Ayez un emploi de temps qui prendra en compte votre relation avec Dieu. Qu’est-ce que vous y mettrez ? Des temps prière, des temps de méditation de la parole de Dieu ainsi que des temps pour écouter des enseignements sur Internet si vous avez la connexion ou pour lire des livres chrétiens. Evitez la connexion sur les réseaux sociaux surtout durant de longues durées ; évitez aussi de vous installer devant la télé pendant des heures. Ayez selon votre conviction des temps de jeûne personnel… Vous devez vous dire : il faut que de ces temps de confinement je sors encore plus proche du Seigneur et pourquoi pas faire avec lui des expériences surnaturelles.

Autre chose, priez avec vos enfants dès le matin et le soir avant qu’ils se couchent. Méditez la Bible avec eux. La prière familiale est une puissante couverture spirituelle pour la famille.

J’espère avoir pu vous aider à passer un confinement fructueux qui fera du bien à votre famille, à vos affaires, votre santé, ainsi qu’à votre relation avec Dieu.

Pasteur Donald SORO