Après la gratuité de l’accès à de nombreux sites internet et plateformes d’éducation en ligne rendue possible grâce à la collaboration des opérateurs de téléphonie mobile, et la diffusion des cours sur les chaînes de télévision et radio publiques, le Ministère de l’Education nationale chargé de la Formation civique, serait à présent sur le point de créer une chaîne de télévision entièrement dédiée à l’éducation. Objectif, « sauver l’année scolaire » au Gabon durant cette crise sanitaire. 

L’information a été donnée dans la lettre ouverte signée du délégué général de la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (Conasysed) Louis Patrick Mombo, adressée aux enseignants et datant de ce mardi 14 avril 2020. Ainsi, le ministère de l’Education nationale envisagerait la « création d’une chaîne de télévision spéciale éducation » pour la diffusion des enseignements à distance.    

Un projet envisagé à la suite de la propagation du Covid-19 dans le pays, et qui a littéralement paralysé le système éducatif et entraîné la fermeture des établissements scolaires, écoles et universités depuis le 14 mars dernier. Dans un contexte comme celui-ci, l’enseignement à distance devient « la solution » prépondérante pour « sauver l’année scolaire », selon le ministre de l’Education nationale Patrick Mouguiama Daouda. 

Si le projet de création de cette nouvelle chaîne 100% éducative reste louable, la Convention nationale des syndicats du secteur éducation, reste toutefois dubitative et peu convaincue de la faisabilité de cette solution. Au nombre de ses préoccupations on peut noter entre autres les interrogations suivantes.

« Comment les élèves feront-ils pour poser des questions et quelle sera la durée d’un cours avant de passer à un autre ? Comment s’assurer que les élèves suivent aux heures indiquées les programmes télévisés ? », ceci considérant notamment que « tous les ménages ne disposent pas d’un poste téléviseur ».