Comment soutenir les familles, comment venir en aide aux couches de la société les plus défavorisées et fragilisées par cette crise sanitaire? La Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (Fsbo) mobilise un réseau de donateurs pour offrir à 10 000 familles gabonaises économiquement faibles (GEF) des bons d’achat alimentaire d’une valeur de 25 000 FCFA pour le groupe Ceka-Gadis et 20 000 FCFA à SANgel (Société Alimentaire de la Nomba). 

Il ne s’agit pas ici d’une action appuyée par les finances publiques. Mais plutôt d’un geste rendu possible grâce à la bonne volonté de généreux donateurs d’ordre privé. 25 000 FCFA et 20 000 FCFA de bons d’achat pour 10 000 familles gabonaises, c’est au total une belle enveloppe de près de 450 millions de FCFA qu’a pu lever la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (Fsbo) en solidarité aux familles gabonaises défavorisées, rapporte La Libreville.  

En effet, la crise économico-sanitaire qui s’est installée au Gabon avec l’arrivée du nouveau coronavirus le 12 mars dernier, impose de soutenir financièrement toutes ces familles à faibles revenus, et fragilisées par les mesures prises par le gouvernement pour enrayer la propagation du coronavirus dans le pays. 

Ce sont donc 10 000 familles qui devront recevoir des bons d’achat à effectuer dans les magasins des groupes Ceka-Gadis pour 25 000 FCFA et SANgel (Société Alimentaire de la Nomba) pour 20 000 FCFA le bon d’achat. Une action déjà sur les railles, puisque la fondation a lancé le samedi 4 avril dernier, la distribution desdits bons d’achat en commençant par les femmes commerçantes de la capitale. 

La distribution qui s’opère en collaboration avec la Croix rouge gabonaise, devrait également s’étendre à l’intérieur du pays. Pour la Fsbo, « c’est dans les moments difficiles que nous devons faire preuve de plus de solidarité et d’entraide envers ceux qui ont le plus besoin ».