Des gestes barrières de protection similaires, des symptômes et modes de transmission d’un individu à un autre qui se ressemblent beaucoup. Pourtant, la grippe et le Coronavirus sont deux maladies différentes. Plus mortel qu’une simple grippe saisonnière, le coronavirus affecte une plus large partie des populations. 

La grippe est une infection causée par un virus qui s’attaque à votre système respiratoire. Selon le site français Passeportsanté, elle dure entre 3 et 8 jours. Son taux de mortalité s’élève à seulement 0,1 % contrairement au nouveau coronavirus qui est 10 fois plus mortel. 

En effet, tout comme la grippe, le covid-19 engendre des maux de tête, des difficultés respiratoires, congestion nasale, mal de gorge, la fatigue, la fièvre, entre autres. Les deux se transmettent au contact d’une personne déjà malade, ou d’une surface infectée. Mais le coronavirus semble plus grave, lorsqu’on se réfère au nombre de personnes affectées et décédées à ce jour à travers le monde. On parle de plus de 9000 cas selon un bilan effectué par l’Agence France-Presse (AFP). 

Selon le site belge SudInfo, la différence entre les deux réside dans le fait que non seulement il n’y a ni vaccin, ni traitement officiel pour le coronavirus, mais surtout sur le fait que l’homme ne soit pas « naturellement immunisé contre ce nouveau virus que son organisme n’a jamais rencontré auparavant ».