Le 21 mars de chaque année est célébrée la Journée mondiale de la Trisomie 21. Cette année, le monde se réunira une énième fois ce samedI 21 mars sur le thème « Nous décidons ». Une manière de faire participer pleinement toutes les personnes atteintes de la maladie à la prise de décision concernant les questions liées à leur vie. Au Gabon, un collectif des thérapeutes dénommé, Ortho241, est à pied d’oeuvre pour faire rayonner cette journée dans le pays. Un mouvement et challenge « Locks of Socks », qui consiste à porter des chaussettes dépareillées est d’ailleurs lancé sur leur page Facebook officielle dans le but de « changer de regard sur le handicap ».  

La trisomie 21 est l’anomalie génétique la plus fréquente dans le monde. On compte environ 8 millions de personnes atteintes, selon l’association Down Syndrome International. Encore appelée le Syndrome de Down, elle se caractérise par la présence de 3 chromosomes à la 21e paire au lieu de 2. C’est-à-dire qu’au lieu d’avoir 46 chromosomes, le sujet porteur en a 47. 

Les personnes trisomiques présentent un physique particulier, une hypotonie, des malformations cardiaques, digestives, des anomalies bucco-faciales (palais,langue,dents), des infections respiratoires et ORL, entre autres. Elle peut notamment être à l’origine d’une déficience intellectuelle, avec un QI compris entre 40 et 50, pour une intelligence moyenne comprise entre 90 à et 110. 

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), chaque année, environ 3000 à 5000 enfants naissent avec la Trisomie 21 à travers le monde. Au Gabon, elle représente un handicap social important. C’est pourquoi le collectif des thérapeutes Ortho241, s’aligne à l’instar de plusieurs autres nations dans le monde pour faire rayonner cette journée au Gabon, en sensibilisant les populations à la différence. 

« (…) Ce 21 mars est l’occasion de faire connaître la Trisomie 21 et de dire que  Les personnes porteuses de Trisomie 21 sont certes différentes, mais elles sont avant tout des personnes comme nous avec leurs potentialités, et rappeler qu’un accompagnement précoce et les apprentissages sont importants pour améliorer considérablement leurs capacités intellectuelles », a indiqué le collectif Ortho241 au Gabon. 

Cette année, à partir du thème « Nous décidons », l’association qui regroupe les personnes trisomiques, Down Syndrome International, a lancé le mouvement « Locks of Socks ». Un mouvement qui invite le monde à porter des chaussettes dépareillées pour la journée mondiale de la trisomie 21. Objectif, valoriser la diversité et la différence.