Depuis l’annonce du premier cas testé positif au Covid-19 au Gabon, de nombreuses institutions et organisations ont décidé de prendre le taureau par les cornes afin de limiter les risques de propagation de la maladie. L’Institut français du Gabon (Ifg) à son tour, vient de décider de la suspension temporaire de ses activités. 

Toute la programmation culturelle de ce mois de mars, la médiathèque, les sessions de cours de langues de signe programmées chaque jeudi, entres autres, sont temporairement suspendues jusqu’à nouvel ordre. 

Cette mesure s’inscrit dans le cadre des mesures gouvernementales annoncée pour lutter contre le coronavirus, en particulier celles interdisant les regroupements de plus de 30 personnes.  

Soucieux de la santé de ses membres et adhérents, et souhaitant par ailleurs continuer d’assurer le suivi de certaines de ses missions, elle prévoit un service minimum pour les candidats aux études en France au sein de l’espace Campus France.