Humoriste reconnu, journaliste patenté, Maître de cérémonie certifié, et depuis peu producteur, Serge Abessolo alias « Gentleman » est un multitasks qui a presque tout réussi dans sa vie professionnelle. Pour son 50ème anniversaire, GMTme a voulu rendre hommage à un dinosaure de la vie people vert-jaune-bleu. Focus sur Hashimoto Tanaka. GMTmesons-nous, vivants !     

« La vie commence à 50 ans ». Cette citation culte qui est aussi le titre d’un livre de Georges Barbarin, sied parfaitement à Constant Serge Abessolo. Du journalisme au cinéma, en passant par l’humour, le tout gratiné d’une belle carrière administrative, l’homme témoigne aujourd’hui d’une notoriété qui va bien au-delà des frontières gabonaises. 

Serge Constant Abessolo, regardant vers l’horizon © D.R.

Comme un signe du ciel, celui que plusieurs internautes identifient comme leur crush malgré le fait qu’il ne soit plus une âme à prendre, est venu au monde le 8 mars. En effet, Constant Serge Abessolo de son vrai nom est né le 8 mars 1970 à Mouila dans la province de la Ngounié au Sud du Gabon. 50 ans vraiment? Eh oui. Comme le temps est passé vite depuis son début de carrière dans le monde des médias en 1993.

27 ans plus tard, l’un des derniers dinosaures du show business gabonais continue son ascension. Pour rappel, Serge Abessolo débute sa carrière en 1993 au sein du journal Gabon Libre où il rédige des articles  par le moyen des piges. Par la suite, il intègre tour à tour la radio Fréquence 3, la RTG 2, et Africa N°1

Selon l’intéressé, c’est concrètement en 1998, alors qu’il est invité à effectuer un reportage lors d’un spectacle de l’artiste congolais Koffi Olomidé, qu’il est appelé à improviser sur scène. C’est aussi là que va éclore au grand jour son côté humoristique. Lequel sera couronné de quelques sketchs « Le laboureur et ses enfants » où il imite à la perfection plusieurs communautés du Gabon et du Cameroun révélant l’attitude de certains patriarches africains.

Serge Constant Abessolo, Le Gentleman © D.R.

A 50 ans, l’homme est classe. Diplômé de l’Ecole de préparation aux carrières administratives (EPCA), il respire la fraîcheur. Il le démontre d’ailleurs à travers sa chronique hebdomadaire, « Lundi Gentleman », publiée sur sa page Facebook officielle, dans laquelle il choisit d’édifier la gent masculine sur les subtilités de la mode. 

Auteur de nombreux spectacles dont les Sergeries d’Abess, sa passion pour la comédie, mais surtout son talent lui ont permis de se faire remarquer par des cinéastes et réalisateurs de films à l’instar d’Akissi Delta, Henri Joseph Koumba Bididi, Melchy Obiang, Owell Brown (Côte d’Ivoire) et Saturnin Ayenouet avec lesquels il a respectivement collaboré sur Ma Famille, Les Couilles de l’éléphant , Le Coeur des Femmes , Le Mec idéal et Si Loin… Si Près

Un chapelet de réalisations qui est loin d’être exhaustif pour le cinquantenaire, de bonnes raisons pour trinquer à la vie. Joyeux anniversaire Nyamoro !