Interdit de pratiquer son métier durant trois mois par la Haute autorité de la communication (Hac) en juillet 2019, Freddy Koula Moussavou n’a pas baissé les bras pour autant. Journaliste sportif dynamique travaillant comme consultant pour Canal+, RFI (Radio France Internationale) et StadAfric, l’homme a su tirer profit de son réseau en fondant K Consulting, avant de prendre la tête de la présidence d’un club de football de 1ère division féminine, l’Atlético d’Akanda. Portrait. 

Il est des journalistes dont la multiplicité des activités et l’adversité rendent plus forts et plus efficaces. Freddy Koula Moussavou fait partie de ces hommes. En effet, interdit de pratiquer son métier de journaliste durant trois mois par la Haute autorité de la communication (Hac) en juillet 2019, le journaliste ne se morfond pas sur son sort et continue de tisser sa toile. A la tête de K Consulting, une agence de Consulting en communication, marketing et logistique sportive, il organise la première édition de la Media’s Cup Gabon le 27 octobre 2019. Cette compétition qui a réuni les acteurs des médias au Gabon a connu un grand succès, avec la victoire de la radio Street 103.

Street 103, vainqueur de la Media’s Cup Gabon 2019 © D.R.

Pour Freddy Koula Moussavou, cette compétition était l’occasion pour les médias gabonais de se réunir, de s’unir et de donner une meilleure image d’eux. « Ce tournoi qui se veut à la fois convivial et populaire, devrait renvoyer à une meilleure image  des médias et des communicants gabonais dans leur globalité, et solidariser un tant soit peu cette corporation qui, parfois fait bande à part. Comme dans d’autres pays, il était temps que les médias  aient un moment à eux dans l’année, où tout le monde se retrouve, s’amuse, discute et communie », avait-il déclaré à ses confrères

Ayant plusieurs cordes à son arc, Freddy Koula Moussavou est avant tout un bourreau du travail. Très prolixe et passionné de sport, l’enfant terrible de Moabi est journaliste et consultant pour RFIRadiofoot, TV5 Monde, StadAfric, et Canal+. Très à l’aise avec un micro le doctorant en Sciences de l’information et de la communication (SIC) au GRESEC a été à la fois speaker et chroniqueur pour la Tropicale Amissa Bongo en janvier 2019 sur TV5 Monde, aux 10 kilomètres de Port-Gentil et aux 10 kilomètres de Massuku à Franceville, dans le Haut-Ogooué. Quelle boule d’énergie !

L’équipe d’Atlético Akanda presqu’au complet © D.R.

Pourtant, ces activités semblent ne pas suffir à Freddy Koula Moussavou qui en demande toujours plus. Et c’est tout à son honneur et désormais à celui du club de football féminin Atlético Akanda, évoluant en 1ère division dont il est le président depuis novembre 2019. Il en est l’actionnaire majoritaire. Sa détermination et son ambition forcent l’admiration. 

Pour le président de ce jeune club fondé en 2018, « Éducation, insertion, faire en sorte qu’un maximum de filles intègrent des équipes à l’étranger », font partie des premiers objectifs de sa présidence. Mais pas seulement, car « le football féminin a besoin de nouveaux challenges. Et cette réorganisation du football féminin  à échelle réduite va finalement influer sur une échelle un peu plus grande et nous permettra de créer des talents », a-t-il clamé.

Vous l’aurez compris, avec Freddy Koula Moussavou, les femmes ont autant de raisons que les hommes de vouloir vivre de leur passion et de réaliser leurs rêves. La détermination du président de l’Atlético Akanda est inébranlable et 2020 s’annonce bien avec la réintégration de son équipe dans le championnat national sénior féminin de la ligue de l’Estuaire. Go head Freddy !