Souhaitant mettre les consommateurs au centre de la prévention des manquements aux règles élémentaires d’hygiène dans les structures de distribution de produits d’alimentation et autres restaurants, l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire (Agasa) a lancé récemment la mise en place un système d’alerte sanitaire. C’est dans cette optique qu’elle a mis à disposition des populations un numéro sur lequel ils peuvent dénoncer les manquements qui peuvent être observés dans lesdites structures. 

La mise en place de ce numéro whatsapp s’inscrit dans la volonté de l’Agasa de mettre le consommateur au centre de son action. En effet, si l’une des missions de cet établissement public à caractère technique et scientifique est d’assurer la police sanitaire, l’inspection des denrées alimentaires et d’exercer la police phytosanitaire et la répression des fraudes, sa directrice générale, Alia Maheva Bongo Ondimba souhaite impliquer le consommateur dans ce processus, notamment en matière d’alerte sanitaire. 

Ainsi, les consommateurs qui auraient acheté un produit avarié, ou ayant été victimes d’une intoxication alimentaire dans un établissement de restauration, l’Agasa invite ces derniers à conserver des preuves notamment une facture datée, une photo ou une mini vidéo en prenant le soins de renseigner le lieu et la date du constat et faire parvenir sa plainte via whatsapp au numéro 062 82 33 33. 

Outre ce numéro whatsapp, les consommateurs ont également la possibilité de faire parvenir leur plainte par messagerie sur le compte Facebook de l’Agence gabonaise de sécurité alimentaire