La fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (Fsbo) a officiellement ouvert ce mardi 18 février 2020, l’appel à candidature pour la 2e édition du Prix Agathe Okumba d’Okwatseghe. Le concours qui oeuvre pour la promotion des droits de la femme gabonaise, entend honorer cette année les personnes ou associations qui œuvrent en faveur de l’autonomisation des femmes au Gabon. 

C’est en  2019 que la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (Fsbo) lance pour la première fois le prix Aghate Okumba d’Okwatseghe pour la promotion des droits de la femme gabonaise. Agathe Okumba d’Okwatseghe, juriste et journaliste, avait fait de la cause des femmes sa passion. Le 30 janvier dernier, celle qui est considérée comme la pionnière de la défense des droits de la femme au Gabon décédait, à l’âge de 88 ans. 

L’an dernier, alors que la première dame Sylvia Bongo Ondimba l’honorait, en mettant sur pied cette initiative, cette année, elle compte bien la parachever. Ainsi, à compter de ce mardi 18 février jusqu’au lundi 9 mars prochain, les candidatures pour le Prix Aghate Okumba d’Okwatseghe sont ouvertes. La fondation précise clairement que le Prix, qui sera remis le 17 avril 2020, à l’occasion de la Journée de la femme gabonaise, « récompensera les personnes ou associations qui œuvrent en faveur de l’autonomisation des femmes dans notre pays ». 

Pour rappel, lors de la première édition, ce sont l’Observatoire des droits de la femme et de la parité (Odefpa) de la juriste Honorine Nzet Biteghe et l’Ong Cris de femmes qui remportaient le Prix Aghate Okumba d’Okwatseghe, lors d’une cérémonie rehaussée par la présence d’Aghate Okumba d’Okwatseghe, elle-même. Pour cette énième édition, le formulaire de candidature est à retrouver Ici.