Le nouveau titre de Tris, « C’est Mystique » , est une critique de l’actualité quotidienne du Gabon, des événements marquants qui ont récemment secoué le pays. Sorti officiellement ce samedi 15 février, Tris vient à nouveau de démontrer que le rap ce n’est pas que de la musique, c’est aussi un moyen de mettre en lumière les problèmes de la société et les dénoncer. 

Ici, il n’est pas question de clash, ou des histoires de quartier. Alors que l’atmosphère semble pour le moins apaisé, Tris a voulu frapper fort en mettant en lumière les couacs de la société gabonaise, dans un rap engagé plein de fureur et juste à la fois, plaçant une fois de plus les mélomanes face à cette réalité accablante dans laquelle ils vivent.  

Entre autres, enfumage politique, bavures policières, injustice, insécurité sociale, inégalités sociales, rien n’a été épargné, car pour Tris, de son vrai nom, Lebel Alphand Matemba Matemba, le Gabon « c’est pas simple, c’est mystique ».

Le titre qui a déjà été vu près de 12 000 fois sur YouTube depuis sa publication a plutôt été très bien accueilli par les mélomanes. Toujours sur YouTube, il a généré plus de 200 interactions. Preuve que celui qui a été élu lyriciste de l’année 2019 par les BweliTribe Awards, a su marquer les esprits à travers la thématique abordée.