C’est dans une ambiance conviviale que Wilcka Thomas a convié, le vendredi 7 février dernier, quelques uns de ses clients fidèles de Port-Gentil, des autres villes du Gabon et même de l’étranger pour l’ouverture de sa première boutique « Enami Shop » dans la ville de sable.  Située avenue Omar Bongo Ondimba sur la route de l’aéroport le prêt-à-porter vend également des produits « Enami wax »

Quelques convives à l’ouverture d’Enami Shop à Port-Gentil © D.R.

 

Après plusieurs mois de préparation, tout est fin prêt ce vendredi soir. Après l’arrivée de la cinquantaine d’invités  Wilcka Thomas, jeune dame amoureuse de la mode et promotrice du port du wax à travers ses créations inédites Enami Wax à coupé le ruban symbolique marquant l’ouverture de sa première boutique à Port-Gentil, capitale économique du Gabon et de la province de l’Ogooué-Maritime.

 

 

Tiss Warren Jazz et Harold Leckat à Enami Shop à Port-Gentil © D.R.

Avant de donner l’accès à la boutique Wilcka Thomas n’a pas manqué de remercier ses hôtes d’avoir cru en elle et surtout d’avoir fait le déplacement. « Je vous remercie tous d’être ici présents ce soir pour l’ouverture de cette première boutique Enami Shop. C’est grâce à vous que nous en sommes arrivés-là », a-t-elle lancé.

La boutique Enami Shop très lumineuse présente dans ses étales une mixture de vêtements occidentaux et africains, notamment des créations Enami Wax dont la première collection avait été lancée le 25 novembre 2018, avec ses accessoires qui singularisent ceux qui les portent. Enfants, hommes et femmes tous y trouvent leur compte. 

Enami Shop est une belle entreprise qui prend ses marques et participe à l’employabilité dans la localité. D’ailleurs, la boutique ouverte du lundi au samedi de 9 heures à 19 heures 30 minutes,  emploie déjà deux vendeuses auxquelles il faut ajouter un couturier et un transporteur. Sa promotrice qui rêve grand veut voir l’« Enami », élégance et noblesse en langue omyènè partout en chaque homme et promet s’étendre aussi bien au Gabon qu’à l’étranger. 

La soirée qui a été agrémentée par un cocktail dînatoire a également vu la prestation d’un artiste de la contrée, Tiss Warren Jazz, bourreau des cœurs, venu lui aussi manifester son soutien à la charmante Wilcka qui espère voir en chacun de ses clients l’« Enami » (l’élégance) surgir comme le génie d’Aladin sort de sa lampe après une friction.