Certains artistes brillent avec un ou deux singles puis du jour au lendemain, paf, plus rien ! Nostalgiques, nous vous livrons le Top 10 de ces étoiles filantes dont les noms vous replongeront certainement dans votre tendre jeunesse. 

1-Fab Love – « Les Gatos »

Fab Love © D.R.

Où est passé le pâtissier phare de la scène musicale gabonaise ? Le natif de Port-Gentil nous a bien fait danser sur son célèbre titre « Les Gatos ». On a dévoré les gâteaux à la vanille et au chocolat, et ensuite ? Plus rien ! Pourtant, il détient dans son répertoire, près de 15 titres qui développent presque tous le thème de l’amour sensuel. 

 

2- Fox le SD – « Mon album photo »

Fox Le SD © D.R.

Il y a 13 ans, Fox le SD cartonnait dans le pays avec “Album photo”. Un classique du rap gabonais sorti en 2007, en featuring avec Sinsh’O. Les connaisseurs s’en souviennent forcément. Si tu es né(e) à la fin des années 90  et tu n’as pas fredonné les paroles de ce titre c’est qu’il y a problème. Lauréat des Balafons Gabon Music Awards, Fox le SD avait tout pour s’imposer dans le rap. Pourtant, aujourd’hui, il semble que la pellicule se soit enrayée. Place au numérique ?

3- Shoguenza – « Mon Univers »

Shoguenza © D.R.

Qu’est devenu le très célèbre Shogenza et son flow alliant anglais et espagnol souvent indescriptibles ? Champion du Gabon au concours de Freestyle Battle dénommé « Street Fighter » en 2004, son titre phare au Gabon est resté « Mon univers » sorti en 2007. Oui, on précise au Gabon car l’artiste a évolué en France du côté de Montpellier où il aura participé à la création de plusieurs mixtapes et la formation du collectif 34 Streets. Pour avoir signé chez un label américain, Shogenza était présenté à l’époque comme une « valeur sûre et l’avenir du rap gabonais à l’international ». Etait-ce du poulet? 

4- Rêve – « Je viens »

© D.R.

Membre phare du label Organization DJaast, la jeune rappeuse avait réussi à se positionner comme la digne successeuse de Naneth et Amour du groupe Raaboon. Seulement, la native d’Owendo a brutalement tiré sa révérence artistique. A plusieurs reprises ont annoncé son retour mais jamais les mélomanes ont écouté la voix suave de celle qui faisait rêver son public avec son flow chaloupé.Le rap au féminin pleure sa petite princesse.

5- K Prime – « Dance party »

K-Prime © D.R.

Pourtant il disait venir « briser le rap », comme il le chante dans un extrait de son maxi single « Briser le silence », sorti en 2010 lors de son retour après sa sortie du label Eben Entertainment. Malheureusement, celui qui était appelé “fally ipupa” en rapport à la forte ressemblance entre les deux artistes, n’aura brillé qu’avec un seul hit : « Dance Party ». Une fois la fête terminée, tout est redevenu suiiii didiiii !!

6- Masta Kudi – « Fais moi bouger »

Masta Kudi © D.R.

Même son de cloche du côté de Masta Kudi qui aura connu un peu de gloire sous le label Eben Entertainment. Son titre phare, et seul hit, reste « Fais-moi bouger » en featuring avec une autre disparue “Cherokee” devenue “Loizz”. Depuis, il est revenu en featuring avec la Fuente mais ce n’était visiblement que des feux de paille. On  peut quand même se souvenir du titre « Pas Elle » avec Franck Baponga. Des mélodies dans lesquelles Masta Kudi a su nous séduire, mais pas pour longtemps.  A-t-il bougé?

7- Kevin Kastel – « Miss Bonita »

Kevin Kastel © D.R.

Interdiction aux moins de 18 ans de commenter. De Lotita, Maladie d’amour, Engogole en feat avec Naneth, Shakala, et de nombreux titres en collaboration avec Alberto De Milano, Aicha Wannel et bien d’autres, la liste des sons sur lesquels Kevin Kastel nous a enjaillé est longue. Kevin Castel a sans doute pris de l’âge, oui on vieillit ! 

8- Styve (La Fuente)

Styve © D.R.

Où est passé Styve du mythique La Fuente ?  Les gars avaient tout pour faire péter le clic « J’aime » sur YouTube. Ils avaient le Flow, ils avaient les mots, et ils avaient surtout le succès. Un « Je ne sais quoi » a voulu que le duo se sépare. Et pendant que l’un continue de faire sensation avec des sorties, Styve, lui brille par son silence et son absence du showbiz. Une voix en or se perd.

9- Anotché – « Beto »

Anotché © D.R.

Qui se souvient de lui ? « Anotché Darel Koko le fils de maman Mambo (…) ». Après le succès à l’époque de son titre « Beto » dans lequel il chante: « le président et moi nous mangions sur la même table, le weekend à Port Gentil nous jouions sur du sable (…) », Anotché n’a plus fait parler de lui. L’ancien membre du collectif Casino management avec Sixx, Oneboz et F.A.N.G n’aura pas assez épargné son énergie pour continuer à nous faire danser sur son dirty RnB.

10- DBS – DBS DBS – Samedi Soir 

DBS © D.R.

Attention, il faudra libérer la piste!! Les DBS pour Dangerous Brothers, où sont-ils passés? Célèbre groupe de techno au Gabon, les DBD se font connaitre courant l’an 2000, avec leur titre phare éponyme « DBS DBS ». Sur la piste, la pression monte, ils font réveiller le danseur qui sommeille en nous. Les DBS, 3 frères, Waanj, Maak13 et Johnex, nous ont bien fait danser sur de nombreux titres tels, Legh Lela, Ma Yiwa, Ma Niengue Wa, ou Fleur d’Eden. Mais leur titre Samedi Soir, est sans doute celui dont vous maîtrisez mieux les paroles. Il faut se le dire, on n’avait du mal à saisir leurs lyrics, surtout celles en anglais. DBS à quand le retour de ces rythmes techno?