Triste nouvelle pour Rodney Ndzeng Minko alias Rodzeng, un des meilleurs rappeurs de sa génération qui vient de perdre son père, feu Minko Mi Ndong Patrice. Pour ce faire le membre de Zorbam Produxions et du collectif Bwiti Gang, et ancien membre du groupe 241 aux côtés de Sir Okoss et Sir Egning Da Dzik, a rendu un vibrant hommage à son papa en publiant un texte écrit de l’âme pour celui qu’il appelait “Homme de fer”. 

C’est tard dans la nuit de dimanche 26 janvier que la nouvelle a été rendue publique par l’entremise des proches de l’artiste. Son frère de son Tris lui adressait ses condoléances via une publication. C’est alors que les fans ont compris pourquoi le “dingue de Nzeng” avait changé sa photo de profil en image sombre comme le cœur d’un être privé de lumière.

Rodzeng venait à sa manière d’annoncer à la face du monde que son roc de papa, feu Minko Mi Ndong Patrice, avait traversé la rive interdite. Quelques heures après le membre du célèbre label Zorbam Produxions et du collectif Bwiti Gang a surpris son monde en livrant un texte dont seul lui a le secret, dédicacé à son paternel. Ledit texte intitulé “Papa m’a dit” raconte la transmission de sagesse entre un baobab et son arbuste. Rodzeng y dépeint le seigneur Ekang qui s’éteint en lui promettant de préserver les vertus reçues.

Chef Keza et RodZeng, deux des fils du défunt qui a tiré sa révérence ce 26 janvier 2020 © D.R.

« Papa m’a dit de me battre pour la bonne cause / Et de cultiver mon jardin de roses / Pour purifier l’eau qui m’arrose / Il m’a dit tellement de choses » peut-on lire sur sa page officielle. Un texte qui rappelle la dédicace faite à son géniteur intitulée “Homme de fer”. Précisons au passage que le papa de RodZeng était également celui de Chef Keza, un membre du légendaire groupe hip hop Movaizhaleine

La perte d’un être cher provoque un déchirement. Mais le temps guérit les blessures. Toutes nos condoléances vont à Rodzeng, Chef Keza et à toute leur famille.