Longue robe blanche avec longue fente au milieu, grosse paire de lunettes de soleil en soirée, l’accoutrement de Sly’A n’a pas du tout été au goût de ses « Ouloulou ». Autre chose jugée déplacée est le fait que la jeune artiste nommée Artiste R&B de l’année aux BweliTribe Awards 2019, ait choisi de publier ce cliché ce samedi 26 janvier, alors que la population est encore secouée par les violences dues à la psychose causée par les nombreuses alertes d’enlèvements d’enfants sur les réseaux sociaux. 

« Les Gabonais sont mauvais », dit-on régulièrement sur les réseaux sociaux. Sly’A, petite protégée de Afj Productions en a pris cher. La chanteuse vient d’expérimenter la « méchanceté » des internautes gabonais après avoir partagé un cliché d’elle jugé « inopportun », considérant le climat sombre actuel de la société.

Commentaires houleux sur la publication de Sly’A © D.R.

En effet, si sa robe blanche et sa paire de lunettes n’ont pas du tout fait l’unanimité, son silence face au phénomène d’enlèvements présumés d’enfants n’a pas du tout arrangé les choses. Les internautes ne comprenant pas qu’une artiste prenne le temps de publier des photos d’elle, plutôt que de soutenir la cause sociale durant cette période sombre, comme l’ont fait plusieurs de ses collègues artistes.

Sly’A qui est très souvent habitué à recevoir des petites fleurs de la part de ses fans (ses Ouloulou), vient sérieusement de prendre une raclée.