Depuis plusieurs jours déjà, le Gabon est frappé par une vague de disparitions d’enfants relayées sur les réseaux sociaux. La plus mystérieuse est celui de Rinaldi Ngoua Abagha. Agé de 3 ans, le garçonnet a disparu dans une petite bourgade du district de Bikondom dans le département du Ntem (Woleu-Ntem), le dimanche 12 janvier dernier, alors qu’il se trouvait quelques minutes plus tôt en compagnie de son oncle. Les artistes gabonais se mobilisent en se joignant aux internautes pour dénoncer cet énième cas d’alerte de disparition d’enfants. 

Depuis que Rinaldi Ngoua Abagha a disparu le 1er janvier dernier, la mobilisation pour le retrouver ne faiblit pas. Des alertes de disparition accompagnées de témoignages, d’une marche, de prières et de messages de soutien à la famille sont largement partagées sur les réseaux sociaux dans l’objectif de ramener le petit garçon auprès des siens. Les artistes gabonais ne sont pas restés muets face à cet élan de solidarité. 

Les réactions des artistes sur la Toile © D.R.

Ainsi, de nombreux artistes tels que Koba, Arielle T, Naneth Nkoghe, Creol la Diva, Pahé et bien d’autres, n’ont pu rester insensibles face à ce énième cas de disparition d’enfant qui pourrait, si rien n’est fait, endeuiller une famille. « Parce que sa place est auprès de sa famille. Parce que ça pouvait être notre enfant. Parce que c’est notre enfant… Mobilisons-nous. Il a besoin de nous », a-t-on pu lire sur la page officielle d’Arielle T. Pendant ce temps, Creol appelle à la vigilance. « Cc les fans. Ouvrons bien les yeux autour de nous, c’est le moins qu’on puisse faire. Aidons la famille à retrouver ce petit ange. Max de partage, merci la famille », conseille-t-elle, en partageant la photo du petit Rinaldi.

Pour rappel, ça fait 8 jours aujourd’hui que Rinaldi Ngoua Abagha a été détaché de l’amour des siens avec soupçon d’enlèvement, sans qu’aucune piste positive ne pointe à l’horizon, ce malgré l’ouverture d’une enquête judicaire par le Parquet d’Oyem avec extension des recherches au-delà du département du Ntem. De nombreuses « fake news », annonçant sa mort et démentis d’ailleurs par la famille ont récemment fait écho sur la toile.