Créol la Diva a été l’invitée du programme « My Story, des histoires pour inspirer », diffusé sur Facebook. Lors de cet entretien, la chanteuse s’est livrée en partageant une partie poignante de son histoire, celle cachée derrière l’image sulfureux qu’elle renvoie, laquelle l’aura également encouragée à se forger et se construire une carapace de protection. 

Pour cette nouvelle année, Créol la diva a déja pris une belle résolution, celle de devenir une meilleure maman pour son fils Jérémie. Dans cette interview accordée au programme « My Story des histoires pour inspirer », elle a partagé une histoire à la fois mélancolique et inspirante, concernant la naissance de son garçon. Une histoire empreinte de moralité qui aura permis aux Gabonais de découvrir une facette de Créol bien différente de cette  étiquette à controverse que la chanteuse a participé à créer. 

On la connaît fofolle, pragmatique, elle dit ce qu’elle pense et pense ce qu’elle dit sans langue de bois. Mais derrière ce voile de folie, est rangée une Créol apparemment douce et fragile. Une Créol qui accorde beaucoup plus de temps à la méditation, et au silence, une Créol spirituelle, une Créol amoureuse de son homme. Difficile à croire n’est-ce pas? 

Et pour cette année, la chanteuse compte accorder plus de temps à son fils. Rattraper les années perdues pourquoi pas? Dans le but de lui inculquer les valeurs fondamentales de la vie. « Je me souhaite pour cette nouvelle année d’être une meilleure maman pour garçon. Je souhaite que Dieu me donne un peu plus de sagesse pour pouvoir gérer mon enfant (…) », at-elle indiqué. Bon bah, on ne peut que l’encourager et lui souhaiter une bonne et heureuse année 2020.