Beaucoup la découvrirons sans doute pour la première fois. Pourtant, Randa Ndong, de son vrai nom Rosine Abla Ndong Biyoghe, écrivaine et auteure d’un roman intitulé « La Traversée », n’est pas novice dans le domaine de la musique. Ex membre de plusieurs anciens groupes tels que Banz Mudji, African soul et Noires d’Ebènes, elle revient aujourd’hui en solo avec un premier single « Piquée », sorti ce 25 décembre 2019, dans lequel elle fait l’apologie de l’amour.  

« Piquée » est une douceur que Randa Ndong, à travers sa voix suave, vient offrir au public gabonais pour cette période de Noël. Et pour ce comeback, elle a spécialement fait le choix d’aborder un thème sensible et privilégié de la chanson : l’amour. Une belle déclaration d’amour pour l’être aimé, qu’on soit marié ou pas. 

« Piquée, c’est une autre façon de dire qu’on est amoureux. Et l’amour pique, comme qui dirait, un bien qui fait du mal, un mal qui fait du bien. On se fait piquer pour se soigner ou pas ? », a indiqué Randa Ndong, avant d’ajouter que « l’amour reste le remède à tous les maux, alors aimons sans modération ».

Pour cette passionnée de la chanson qui chante depuis ses années lycée, et pendant lesquelles elle réunissait déjà des foules, ce single n’est que le début d’une belle aventure. Randa compte faire carrière. Elle est d’ailleurs à pied d’oeuvre sur l’enregistrement d’un album, qui devrait sortir en 2020.