Le Franco-gabonais Eddy Constant Nguema est devenu vice-champion du monde de Bodybuilding et Fitness à Tarragone en Espagne le 8 décembre dernier. Le culturiste qui n’est pas à son premier titre, après avoir remporté le titre de Champion de France, Diamond Cup, Arnold Classic, entre autres, a réussi cet exploit après une longue pause de 21 années. 

C’est un pari fou que le culturiste Eddy Constant Nguema vient de remporter. Né au Gabon en 1972, Eddy est arrivé en France en 1991 pour les études. Très vite, il est pris par la fièvre du Bodybuilding (culturisme). Après plusieurs titres, il arrête toute compétition en 1997 des suites d’une blessure. L’an dernier, il fait son grand retour après 21 longues années d’absence. 

Culturiste chevronné, en s’offrant de nombreuses séances d’entraînement et le soutien de sa famille et des amis, il dispute pour la première fois les championnats du monde au World Master Championship, qui s’est tenu du 6 au 8 décembre dernier en Espagne. 

Eddy Constant Nguema

Eddy Nguema, alias Eddy La Machine posant avec ses médailles

En effet, pour sa première participation au mondial du Bodybuilding, Eddy Nguema, alias Eddy La Machine, a fait saliver plus d’un. Déjà lauréat de plusieurs titres dans le domaine, il a à nouveau épaté les juges sur la scène mondiale pour la catégorie des 45-49 ans chez les 80 kg, en remportant le titre de vice-champion du monde. 

Pour Eddy Constant Nguema, l’enfant de Nzeng-Ayong à Libreville au Gabon, c’est une immense joie que l’on a pu ressentir à travers des publications et messages de remerciement partagés sur son compte Facebook « Eddy Constant Ng ». Après avoir remporté ce premier challenge, le culturiste Franco-gabonais promet de mettre les bouchées double l’an prochain. « J’ai tâté le terrain et je reviendrai l’année prochaine beaucoup plus fort », a-t-il promis. Quand on sait l’abnégation au travail d’Eddy La Machine et sa détermination, il n’y a aucun doute que l’année prochaine soit son année de Champion.