C’est une semaine bien chargée pour les amateurs et professionnels de la mode gabonaise qui s’est achevée ce samedi 7 décembre 2019 au Radisson Blue. Une 2e édition organisée sur le thème « Identité Ancestrale » qui a encensé aussi bien les amateurs que des créateurs de mode de renom.

Initiée par la créatrice Ysis Makoudou Mangoua, bosslady de la Gladfashionroots, l’Origin’L Fashion Week s’est tenue du 4 au 7 décembre 2019 avec l’ambition de valoriser l’industrie de la mode au Gabon dans sa diversité. Ce samedi 7 décembre 2019, c’est au cours d’une soirée majestueuse aux empreintes de la culture gabonaise et africaine en général, que l’Origin’L Fashion Week a pris fin après 4 jours de show.

Ysis Makoudou Mangoua organisatrice de Origin’l Fashion Week © GMT

A travers cet évènement organisé sur le thème «  Identité ancestrale », Ysis Makoudo Mangoua avais fait le pari de mettre en avant sa terre, ses origines africaine. Un challenge que la créatrice a brillamment remporté, notamment avec la prestation de ses modèls de la Black Army qui ont su tenir les convives en haleine tout au long du défilé. A travers différents passages de simples tenues en pagne rouge, noir ou blanc, Ysis a voulu rester fidèle « aux codes de la tradition africaine qui a tendance à se perdre face à la culture occidentale », a-t-elle indiqué.  

Par ailleurs, l’Origin’L Fashion Week n’aurait pas été possible sans le concours d’autres créateurs confirmés. On note la participation entre autres de Claude Etoughe, Amy Fall et sa collection Saysay, Chouchou Lazare, Imepa Design, la marque K/K (lire K par K, ndlr) de Franck Baponga, de Me7 de Malick Evouna.

Cette édition aura donc été une « satisfaction » pour Ysis, l’ex-mannequin qui ambitionne de poursuivre le concept et le faire pérenniser. Rendez-vous est donc donné pour une 3ème édition en 2020, « avec une ouverture sur l’international », a souligné la bosslady de la Gladfashionroots.