Le 28 novembre 2019 est célébrée la journée internationale du professeur de français. Placée sous le thème « Innovation et créativité », elle s’est donné la mission de valoriser les enseignants de français tout en leur offrant un cadre d’échange et de partage d’expérience. A cette occasion, plusieurs activités, notamment un débat sur la place de la littérature gabonaise se sont déroulées au sein de l’Institut français du Gabon (Ifg), en partenariat avec l’Union gabonaise des enseignants pour la culture francophone. 

Les enseignants de français et ceux qui enseignent dans la langue française ont désormais une journée qui leur est dédiée. Pour cette premièr journée célébrée ce 28 novembre 2019 à travers le monde, les professeurs de français de Libreville se sont réunis au sein de l’Institut français du Gabon (IFG) pour échanger sur les bonnes pratiques, partager leurs expériences du métier, le tout en toute convivialité. 

Sous le thème « Innovation et créativité », il était notamment question au cours de cette journée de mener des réflexions autour de la transformation, de l’amélioration, de l’innovation du métier d’enseignant de français. Des réflexions qui leur permettront notamment de proposer des pistes de solutions afin de relever les défis que pose leur métier. Vivant dans un monde en constante évolution, il devient indispensable pour tout individu, et secteur d’activité de s’arrimer aux besoins et nécessités du moment. 

Au nombre des activités effectuées lors de cette journée on compte ainsi la finale du concours « Mon innovation pédagogique en 120 secondes » lancé le 1er avril dernier, une pièce de théâtre avec la troupe de l’IIC ainsi qu’un débat d’idées autour de la place de la littérature gabonaise dans les cours de français. 

Pour rappel, le concours « Mon innovation pédagogique en 120 secondes », a été organisé par l’Agence universitaire de la francophonie et le conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES). L’objectif étant de primer les meilleures innovations pédagogiques en Afrique, ce concours vient en soutien à la recherche des talents et l’excellence en milieu universitaire.