Parler de l’expansion du numérique sans parler du piratage informatique, et de la sécurité de données c’est négliger les enjeux du développement du digital. A l’heure où la digitalisation est au cœur des organisations et entreprises, c’est l’occasion de proposer quelques pistes de solution pour se protéger contre le piratage informatique et se prémunir de toute fuite d’informations. Voici quelques conseils pour protéger votre entreprise proposées par Didier Simba, spécialiste de la sécurité informatique et responsable de Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI).

1-Sensibiliser au maximum son personnel

Tout commence par-là, la sensibilisation du personnel aux enjeux de la cyber-sécurité. Munis d’une bonne Politique de Sécurité des Systèmes d’Information (PSSI) et des politiques d’usage d’outil informatique, l’usage des mails en entreprise, il est important de rappeler sans cesse à ses employés la nécessité de garder les bons réflexes, afin de se prémunir des fuites de données.

2- Se connecter à un même réseau en entreprise

Utiliser différents réseaux au sein d’une entreprise pourrait être considéré comme une faille. Pour Didier Simba, spécialiste de la sécurité informatique et responsable de Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI), « l’attaquant n’exploite que les failles ». Être connecté à la même fibre optique, à la même sensibilité à la sécurité, assure une meilleure protection. Si toutefois un collaborateur est en décalage, c’est par lui que pourrait passer le hacker pour atteindre toute la boîte

3- Faire attention aux adresses mail des expéditeurs pour se protéger du « phishing »

Pratique très répandue aujourd’hui, le phishing est l’une des techniques d’attaque privilégiées des pirates. Vous recevrez des mails ou de « faux mails » prétendument d’un site d’administration ou d’une grande marque vous proposant une offre ou un quelconque service assez engageant. Vous serez alors invité à cliquer sur un lien afin de bénéficier de l’offre. Sans le savoir en vous connectant audit lien, vous allez ouvrir une porte aux pirates.

4- Ne pas ouvrir des pièces jointes de sources non identifiées

On vous l’aura certainement déjà dit, et nous vous le rappelons à nouveau afin de sensibiliser au maximum: il est strictement interdit, et en particulier sur les postes de travail professionnels, d’ouvrir des pièces jointes de sources non identifiées.

5- Ne pas favoriser l’utilisation d’appareils personnels en entreprise

Didier Simba, dans un entretien accordé à Gabon Media Time, a rappelé que « dès lors que nous sommes collaborateurs d’une entreprise, nous sommes une cible pour les cyber-attaquants et par conséquent, notre entreprise est exposée ». L’expert de la sécurité de l’information a surtout voulu souligner les dangers auxquels toute entreprise présente dans le cyberespace fait face. En utilisant des équipements personnels en entreprise (pour le compte de l’entreprise), les employés ou collaborateurs font courir de gros risques à l’entreprise. Privilégiez toujours des appareils professionnels à utiliser uniquement pour le compte de votre entreprise.

Lire aussi : « Didier Simba : «À l’heure du tout numérique, les enjeux liés à la sécurité n’ont jamais été aussi importants »

 

6- Diversifier ses mots de pass

D’après le blog dédié aux entrepreneurs « petite-entreprise.net », utiliser un même mot de pass pour tous vos comptes est un gros risque pour vos données personnelles. « Si vous utilisez le même mot de passe sur tous vos services web, il suffit d’en pirater un pour avoir accès à tous vos services en ligne », indique le blog. « Tâchez donc de créer à minima des groupes de mots de pass », conseille ledit blog, pour accéder à vos différents services.

7- Ne jamais laisser un poste informatique professionnel non protégé

Bien entendu chaque poste informatique professionnel doit être protégé par un antivirus de qualité et à jour. Dans la même logique n’utiliser jamais un PC personnel non protégé pour des services liés à votre entreprise. Maintenant, vous êtes prévenus !