Incroyable, voire étrange mais vrai. Consulter son téléphone portable assis sur le siège des toilettes est un facteur de développement des crises hémorroïdaires, rapporte le site d’actualité santé « topsante.com ». Une information qui vient une fois de plus souligner les dangers du téléphone portable sur la santé des humains.

Clin d’œil sur les accros au smartphone. De façon naturelle, les hémorroïdes constituent un réseau de vaisseaux artériels et veineux présents sous l’orifice de l’anus, au niveau du canal anal. Lorsqu’ils sont gonflés et irrités, on parle de crise d’hémorroïdes. Parmi les éléments déclencheurs d’une crise d’hémorroïde on peut citer entre autres, la constipation et les efforts pour faire caca, la grossesse. Mais aussi les longues durées assises sur la cuvette des toilettes, favorisées par l’utilisation d’un smartphone.

En effet, ici l’accent n’est pas mis sur le fait de manipuler le smartphone en lui-même, mais sur la durée que cette activité implique. Le fait de rester trop longtemps en position assise sur le siège des toilettes augmenterait la pression sur les veines de l’anus ou du rectum, exposant ainsi l’individu aux crises hémorroïdaires. Si le fait d’utiliser son portable en tout lieu et à tout moment peut vous amener à être plus productif dans vos travaux et activités, les médecins britanniques, à l’exemple du Dr. Sarah Jarvis, médecin généraliste et journaliste santé sur BBC Radio 2, estiment « qu’il vous fera plus de mal que du bien ».

Revenant sur la maladie en elle-même, le Dr. Sarah Jarvis conseille de renforcer son alimentation en consommant des aliments riches en fibres (fruits et légumes), de boire beaucoup d’eau, mais également de faire de l’exercice régulièrement  afin de prévenir les cas de risque de crises hémorroïdaires. Quant au téléphone portable, et bah on peut le bannir aux toilettes, il y a mieux à faire là-bas.