Par où commence-t-on ? L’audace. « Donnez un grain d’audace au timide il deviendra roi ». Ce proverbe originaire du Japon, Charly Tchatch, puisque c’est de lui dont il s’agit, en a fait sien. D’un simple tapis rouge aux plus grandes scènes d’événements africains, notamment francophones, Charly Tchatch a su marquer d’une pierre blanche son nom sur le paysage médiatique tant au Gabon qu’à l’international. Nous vous proposons aujourd’hui de suivre avec nous le périple de celui qui se fait appeler « le Président de la jeunesse africaine virtuelle ».

De son vrai nom Hans Charly Mougniengou, Charly Tchatch est Maître de Cérémonie, présentateur télé et radio, hanteur, motivateur, entrepreneur. Un véritable couteau suisse, qui a pour maîtres mots l’audace et la foi. 

Il était une fois un jeune Gabonais étudiant à l’université Omar Bongo (UOB), qui mit au défi ses peurs et ses craintes pour la réalisation d’un projet en faveur de la communauté estudiantine. Face aux nombreux obstacles, le jeune homme ne s’est pas rétracté, il n’abandonna point comme l’auraient fait plusieurs autres jeunes. Non. Animé d’un esprit de folie, qu’il ne s’était sans doute pas encore découvert, couplé d’une audace, Charly Tchatch est hyperactif, il déborde d’énergie. Cette particularité dans son genre lui a permis non seulement de réaliser son projet, mais aussi de se positionner dans la sphère médiatique avec notamment l’organisation de son concours d’art oratoire : Le plus grand concours de prise de parole 100% féminin.

La naissance du Tchatching

Charly Tchatch fait partie de ces personnes qui n’abandonnent pas. Une fois de plus nous vous parlerons de son audace, de cette audace-là qui lui a permis de chanter pour la première fois devant une foule. C’était au New York Forum Africa en octobre 2015. Dans une langue dont lui seul connaît les codes, ni français, ni anglais, il est mêlé entre émotion et inspiration et transmet par son impressionnante voix un message que lui seul pourrait décoder : le TCHATCHING.

Pantalon rouge, veste bleu, chapeau noire, Charly Tchatch prend de la hauteur et multiplie ses œuvres. Motivateur, il tient dans ses collections une citation : « Osez l’action et devenez influenceur ». En Février 2017, Charly Tchatch osa à nouveau. Alors qu’il n’avait aucune expérience en qualité de Maître de cérémonie (MC), à part son « Tchatching », son courage, sa foi, son audace, il devint le MC lors de la cérémonie d’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) Total Gabon 2017, retransmise sur Canal+ et plusieurs chaînes de télévision internationales. Un événement qui lui a permis une fois de plus de se révéler au monde et à la scène internationale.  

Par son originalité et bien évidemment toujours avec le goût de l’audace, il multiplie ses interventions sur la scène internationale. En juillet 2017, il chante à la cérémonie d’ouverture des 8e Jeux de la francophonie à Abidjan. En novembre de cette même année, il est le maître de cérémonie au festival Visa for Music au Maroc. L’année 2017 est décidément son année de révélation.

Un influenceur pour la jeunesse

Dans un entretien publié sur le blog Visez la lune, Charly Tchatch expliquait qu’en réalité, il n’envisageait pas d’embrasser une carrière musicale. « J’ai juste utilisé une autre forme d’expression pour m’épanouir davantage et surtout influencer la jeunesse, la sensibiliser et la pousser à l’audace », avait t-il confié. C’est ainsi qu’en 2018, il mit sur le marché un single intitulé « Docteur Tchatch est là ». Une chanson qui a pour réelle vocation de soigner les jeunes qui manquent d’audace en les encourageant à se battre davantage, à être braves, dixit le Tchatcheur.  « Par le canal de cette chanson, j’invite tous les audacieux à ne pas baisser les bras au-delà des difficultés de la vie », avait indiqué celui qui rêve d’une jeunesse africaine plus forte et dynamique.

Pour rappel, en novembre 2018, Charly Tchatch est lauréat du Prix jeunesse francophone 35.35 pour la catégorie des jeunes personnalités francophones qui inspirent sur internet et dans les médias.