Âgée de 27 ans, étudiante en comptabilité-contrôle-audit, Auxilya M’Bouity sort son tout premier roman intitulé « Le Petit Jessy » aux éditions Jets d’encre. Paru le 1er Septembre dernier, de 44 pages, le roman raconte les aventures de Jessy, un petit garçon attachant que l’on suit dans son quotidien d’enfant.

Née à Port Gentil dans l’Ogooué Maritime en 1992, Auxilya M’bouity étudiante dans le domaine de la finance se lance dans l’écriture. Experte en chiffres, la jeune femme manipule aussi bien les mots et voit en l’écriture un moyen efficace pour s’évader.

De ce que l’on peut lire, le petit Jessy n’a pas toujours une vie facile. Avec une petite sœur envahissante à qui il faut prêter ses jouets, le changement d’école, une maman protectrice surtout lorsqu’il s’agit des sucreries, qu’il prend plaisir à déguster comme tout bon enfant, il est dur pour le petit garçon d’être épanoui. Surtout quand on déborde d’énergie et qu’on enchaîne les bêtises.

A travers son roman, Auxilya M’Bouity rejoint la jeune génération d’écrivains gabonais parmi lesquels on peut citer entre autres Yman Ngari, Max Axel Bounda, Benicien Bouschedy, Peter Stephen Assaghle et Naëlle Sandra Nanda, qui font la promotion de notre littérature, de notre culture à travers leur plume.