Ce samedi 29 juin 2019, la salle de conférence de la Haute autorité de la communication a servi de cadre à l’assemblée générale elective de la section gabonaise de l’Union de la Presse Francophone (UPF). Une rencontre qui a permis aux délégués présentà Libreville d’élire Jean Yves Ntoutoume à la tête de cette organisation. 

C’est en présence du vice-président international de l’UPF, Aimé Robert Bihina,  que s’est déroulée cette assemblée générale qui devait aboutir à l’élection du nouveau président de la section Gabon de cette organisation. Occasion pour le président sortant de faire le bilan de ses deux ans passés au bureau de la section gabonaise de l’Union de la Presse Francophone.

Une rencontre qui a enregistré la présence de l’ensemble des membres de la section gabonaise à jour. Lors de son intervention, le vice-président international, Aimé Robert Bihina a relevé l’importance de la tenue de cette assemblée qui est une exigence du bureau international. Le renouvellement du bureau de la section Gabon devait respecter un certain nombre de critères notamment « la parité  hommes/femmes dans le bureau de la section, la diversité de la presse (privée-publique – écrite, audiovisuelle et en ligne) et la géopolitique ».

Jean Yves Ntoutoume à qui les membres de la section ont demandé de reconduire une liste, a été réélu à la tête du directoire de la section gabonaise, avec 18 voix  sur les 19 inscrits, soit un taux de 99%. La mission du nouveau bureau de « faire adhérer les jeunes de la corporation, afin que ces derniers en arrivent à prendre la gestion de la section et puissent profiter des avantages qu’offre l’UPF, notamment la formation dans les écoles de journalisme partenaires », a-t-il indiqué.