La Société gabonaise de chirurgie pédiatrique a organisé du 2 au 6 décembre 2019 une semaine chirurgicale des fentes labio-palatines du sein du centre hospitalier universitaire mère et enfant Fondation Jeanne Ebori de Libreville. Une caravane qui a permis à 14 patients porteurs de fentes labio-palatines âgés entre 3 mois et 33 ans de bénéficier gratuitement d’interventions chirurgicales. 

Selon les spécialistes de santé, la fente labio-palatine, plus connue sous le terme « Bec de lièvre », est une anomalie embryologique, qui atteint la lèvre supérieure, le seuil nasal, l’arcade alvéolaire, le palais osseux et le voile musculaire du palais. On distingue plusieurs types de fentes labio-palatines, en fonction du degré d’atteinte. Une prise en charge spécifique dans un centre spécialisé est nécessaire pour limiter les conséquences physiologiques, psychologiques et esthétiques de cette embryopathie. 

Dans le cas du Gabon, ce sont 14 personnes, dont 11 nourrissons,1 enfant,1 adolescent et 1 adulte qui ont pu bénéficier des services d’une équipe médicale et paramédicale spécialisée pendant 4 jours. Ce qui a notamment permis d’effectuer 4 opérations de labio-plastie et 9 opérations de fermeture de fente palatine. Les opérations ont été menées par une équipe composée d’un chirurgien esthétique en provenance du Cameroun, le Dr Oben Sammy, de trois chirurgiens pédiatres, notamment Dr Boumas Natacha, Dr Nkole Aboughe Mélina et Dr Nzue Nguéma Hubert, de trois anesthésistes réanimateurs Dr Nze Obiang Pascal, Dr Comlan Emmanuel et Dr Amaka Aline, ainsi que le personnel paramédical des services de consultation, bloc et hospitalisation de la Fondation Jeanne Ebori.

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • Gmail
  • Yahoo Mail

Un enfant atteint d’une fente labio-palatine ou Bec de lièvre © D.R.

Par ailleurs, dans le but d’assurer une meilleure prise en charge des personnes atteintes de cette pathologie, le corps de médecins de la  Société gabonaise de chirurgie pédiatrique incite le gouvernement à multiplier ce type de caravane. Il ont en outre déposé un plaidoyer auprès des différentes instances pour la gratuité de certaines pathologies chirurgicales pédiatriques handicapantes pour l’enfant. 

Il faut souligner que la semaine chirurgicale des fentes labiopalatines a été soutenue par des dons de particuliers anonymes, de la Direction du médicament et de la pharmacie, du centre hospitalier universitaire mère et enfant Fondation Jeanne Ebori de Libreville (CHUME FJE), entre autres.

Commentaires